Le premier concert de la série sera offert par un quintette de cuivres à l’Agora de La Baie, le samedi 29 août.
Le premier concert de la série sera offert par un quintette de cuivres à l’Agora de La Baie, le samedi 29 août.

Retour devant public pour l’Orchestre symphonique

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
La musique de l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean résonnera en plein air et devant public, au cours des prochaines semaines. Quatre concerts de musique de chambre gratuits seront présentés dans les centres-villes de Saguenay.

Le soutien financier de l’Entente de développement culturel entre Saguenay et le ministère de la Culture et des Communications du Québec permet à l’OSSLSJ d’offrir quelques courtes prestations. Pour l’orchestre, il s’agit des premiers concerts offerts en présence de public depuis le début de la pandémie.

« Ça nous fait du bien de reprendre graduellement les activités. Les musiciens n’attendaient que ça. Nous avons offert quelques concerts sur Zoom dans les derniers mois pour les résidents des CHSLD, mais la rétroaction était assez limitée. Nous avons tous très hâte de revoir les amateurs de musique vivante ! Selon les témoignages reçus depuis mars dernier, notre public a aussi très hâte d’entendre de la musique live », affirme Christine Boily, directrice générale de l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le 2 septembre, à midi, un octuor de cordes animera la Place du Citoyen de Chicoutimi.

Le premier concert de la série sera offert par un quintette de cuivres à l’Agora de La Baie, le samedi 29 août, 13h. Le 2 septembre, à midi, ce sera au tour d’un octuor de cordes d’animer la Place du Citoyen de Chicoutimi.

Le Quatuor Saguenay offrira pour sa part deux prestations. Les musiciens se produiront une première fois au kiosque situé devant l’Atelier de musique de Jonquière, au centre-ville d’Arvida, le mardi 15 septembre, à midi. Ils offriront leurs notes une seconde fois le 6 octobre, toujours à midi, dans un lieu qui reste à confirmer.

S’il pleut, les concerts seront automatiquement remis au lendemain à la même heure. Évidemment, les règles sanitaires devront être respectées à chacun des concerts.

« On commence tranquillement afin de voir les limites de la situation en espérant augmenter l’offre au cours de la saison », conclut Christine Boily.