La cinquième édition du party Retour aux années 80 pourrait être la dernière dans sa formule actuelle.

Retour aux années 80: un dernier party avant de revoir la formule

Le party Retour aux années 80 qui se tiendra ce samedi à l’hôtel Le Montagnais pourrait bien être le dernier, du moins dans sa formule actuelle.

Si le producteur Robert Hakim veut brasser les cartes, ce n’est pas parce que la popularité de l’événement baisse. « L’engouement ne s’essouffle pas », laisse-t-il tomber au bout du fil, encore étonné par le succès de ce party qui devait être au départ des retrouvailles entre des anciens employés des bars des années 80.

À la cinquième édition, la population embarque dans le concept avec autant d’enthousiasme, prête à se déhancher sur les succès de la musique new wave, mais des modifications s’imposent.

« C’est possible qu’on modifie la formule. Il y a un party des années 90 qui va avoir lieu cet automne. Après ça, on pense à mélanger les décennies, à trouver un nouveau concept qui permettrait d’aller chercher plus de monde », explique-t-il, précisant que lui et son équipe sont en réflexion à ce sujet.

Succès inattendu

Environ 1500 personnes seront présentes, samedi, dont environ le quart provient de l’extérieur de la région. « On remplit l’hôtel et les restaurants cette fin de semaine là », affirme M. Hakim.

Revenant sur les circonstances de ce succès inattendu, le producteur raconte que l’événement devait être une fête intime entre connaissances et que les partys Retour aux années 80 constituent des réussites presque accidentelles.

Robert Hakim, dans les années 80.

« La première fois, on avait demandé à Réservatech de vendre des billets. On pensait attirer entre 100 et 150 personnes, question de mettre de l’ambiance et d’avoir des gens sur la piste de danse. Après seulement deux journées de vente, il y avait déjà 800 billets de vendus », se souvient-il.

Et les participants ont embarqué dans le concept à fond de train. « Les gens se costument et on voit autant les parents qui se souviennent de l’époque que leurs enfants. On peut dire que c’est vraiment des retrouvailles. Il y a beaucoup de monde de l’époque des années 80 qui viennent », précise le promoteur.

Hommage à MusiquePlus

Sans vouloir vendre la mèche, Robert Hakim indique que cette cinquième édition fera un clin d’oeil à la défunte station dédiée aux vidéoclips, MusiquePlus.

L’animation lors de la soirée sera assurée par trois DJ qui travaillaient pendant cette décennie, soit Hugues Tremblay, Jean-Pierre Imbeau et Carl Brindle. Huit écrans seront installés dans la salle de l’hôtel et des photos et des vidéos d’époque seront « mixés » pour mettre de l’ambiance.

Le soir de l’événement, qui débute à 19 h, des billets seront en vente à la porte.