Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Cette cette photo, intitulée <em>Coronavirus</em>, qui a permis à Martin Gaudreault d’être récompensé.
Cette cette photo, intitulée <em>Coronavirus</em>, qui a permis à Martin Gaudreault d’être récompensé.

Reconnaissance internationale pour le photographe Martin Gaudreault

Guillaume Pétrin
Guillaume Pétrin
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Les frontières ont beau être fermées, les photos du Robervalois Martin Gaudreault voyagent beaucoup et récoltent les honneurs à l’étranger. Il a récemment récolté la médaille d’argent dans le cadre du concours Prix International des Professionnels de l’art 2020 (PIPA), organisé par le Mondial Art Academia (MAA), et en juin prochain, certaines de ses photos seront exposées en Turquie.

Même s’il n’en est pas à ses premières récompenses, Martin Gaudreault affirme avoir été agréablement surpris de recevoir une médaille d’argent pour sa photo nommée Coronavirus.

Le photographe professionnel Martin Gaudreault

« C’est une belle surprise, même si c’est ma 3e médaille d’argent. Quand on participe à des concours, on le fait pour aller chercher une certaine forme de reconnaissance et si on ne gagne pas, on se dit qu’au moins on a tenté notre chance. Mais je ne m’attendais vraiment pas à ça », explique le photographe professionnel.

Cette photo gagnante, il raconte l’avoir prise chez lui, pendant le confinement. « J’avais plein d’expositions qui étaient planifiées dans l’année et tout est tombé à l’eau compte tenu de la situation de pandémie mondiale. Je ne voulais pas arrêter de faire de la photo, donc je me suis amusé avec un simple plat d’eau, une serviette de table colorée et de l’huile à salade en faisant des bulles et, au final, ç’a donné ça ! »

<em>L’Anse-Saint-Jean</em>

Coronavirus est une photo en toute simplicité qui lui a tout de même demandé quelques prises avant de trouver la bonne. « Ç’a été une recherche un peu particulière où j’ai dû jouer avec la lumière, les couleurs et un paquet d’autres réglages. »

Exposition en Turquie

À partir du 25 juin prochain, le photographe de Roberval aura la chance d’exposer trois de ses photos dans le cadre du ARTQUAKE-7, présenté dans la ville de Nigde, qui se trouve dans la région de la Cappadoce, en Turquie.

<em>Les chevaliers de l’apocalypse</em>

« En ce moment, je suis le seul participant du Canada qui a été sélectionné pour exposer des photos là-bas. »

Parmi les trois photos choisies, deux ont été prises dans la région, une à L’Anse-Saint-Jean et une autre lors de la Traversée du lac Saint-Jean à vélo, nommée Les chevaliers de l’apocalypse. D’ailleurs, la photo de la Traversée avait déjà remporté un premier prix à Los Angeles. La troisième photo, quant à elle, Ombres et lumières, fut captée à Gatineau.

<em>Ombres et lumières</em>

« Ça me fait toujours plaisir de présenter la région. On a tellement un beau coin de pays, alors si je peux amener une toute petite contribution à la faire connaître, ce sera au moins ça ! »