Petits et grands ont pu profiter des différentes prestations offertes dans le cadre de La Noce.

Quelle belle noce!

CHRONIQUE / La semaine dernière, vous et moi étions conviés à une noce. Je ne sais pas pour vous, mais moi, j'ai décidé d'accepter l'invitation. C'est le genre d'événement qui se fait rare après tout et, cette fois, ce ne sont pas les conventions, mais plutôt la curiosité et la liste d'invités qui m'ont incité à dire «oui».
La Noce se voulait en partie un événement familial. J'ai fait le test. Avec la petite famille, on est arrivé sur le site en début d'après-midi. Les enfants ont assisté à quelques spectacles, mangé des frites, puis sont repartis, sourire aux lèvres, avec une affiche de Mordicus autographiée par Max Desrosiers. 
En soirée, c'est sans enfants qu'on a profité des spectacles offerts, alternant entre les deux scènes (une située dans la zone payante, l'autre non).
La Noce nous a charmés. 
En présentant les spectacles en alternance entre deux scènes, sans attente entre les prestations, le public a pu profiter de l'ensemble de la programmation sans être forcé à faire des choix. La durée de chaque prestation, limitée à une cinquantaine de minutes, a aussi permis d'apprécier chaque artiste et de ne pas être tenté de quitter le site lorsqu'un spectacle nous plaisait moins! 
La variété de l'offre, le mélange entre les artistes de la région et d'ailleurs, nous ont permis de quitter la Zone portuaire avec un sentiment de satisfaction et des découvertes en poches. 
Vous entendrez certainement parler de certains de ces artistes dans nos pages prochainement.
Quelle belle noce ! Et ce qui est bien avec celle-ci, c'est qu'elle recommencera l'an prochain!