Le choix du prénom du bébé à naître est loin de faire l’unanimité dans la famille présentée dans la pièce Le Prénom.

Quand le prénom fait rire

Force est d’admettre que tous les futurs parents, sans exception, se retrouvent confrontés à de nombreux choix et décisions avant la naissance du bébé. Le prénom de leur progéniture fait partie de ces grands questionnements. Voilà une excellente prémisse pour les quiproquos que l’on retrouve au cœur de la pièce de théâtre Le Prénom présentée au Centre de villégiature Dam-en-terre d’Alma. Le rendez-vous culturel vous offrira tous les ingrédients d’un réel théâtre estival.

La Ville de l’Hospitalité et le théâtre d’été sont visiblement indissociables alors que la 29e saison vient de débuter au centre de villégiature. Par ailleurs, l’alliance avec le Théâtre Dream Team est gage de succès et se répète depuis déjà six années. La présentation de l’actuelle pièce, qui a déjà été jouée en Europe par Patrick Bruel, le prouve une énième fois. La barre était haute puisque les dernières années avaient été de véritables succès.

L’introduction aux personnages se fait à la manière d’une présentation orale. Rapidement exécutée par l’un des cinq personnages, cette mise en bouche permet de plonger au cœur de l’histoire. Sans hésitation, le rythme rapide est donné. L’annonce du prénom d’un bébé à naître dans la famille est le début de cette soirée dont le repas principal tournera au vinaigre.

L’adaptation de ce succès français est réussie alors qu’elle regorge de références almatoises, jeannoises et québécoises. Les spectateurs n’ont aucunement l’impression d’être devant une œuvre qui a du millage.

Le producteur Nicolas Létourneau, qui tient également le rôle de Vincent, saura vous faire rire, entre autres, en démontrant comment le fameux prénom choisi sonne à l’oreille. Il y a quelque chose de plus physique dans le rôle d’Élisabeth tenu par Ariel Charest, une comédienne originaire de Saint-Félicien. Une recette qui opère sans jamais tomber dans le surjoué. Les personnages sont tous différents, mais arriveront à se faire valoir à un moment ou un autre de la pièce.

Les quelques présentations nous séparant de la première de la dernière semaine ajoutent à la justesse du jeu entre les cinq acteurs et renforcent leur synergie. À l’image de la ponctuation, presque chaque réplique est appuyée par des rires émanant facilement de la salle qui frôlait la pleine capacité, mercredi soir. L’hilarante scène du repas rappellera certainement des souvenirs à plusieurs familles.

La pièce Le Prénom est présentée du mardi au samedi au Centre de villégiature Dam-en-Terre d’Alma, jusqu’au 25 août. Le spectacle est également offert en formule souper/théâtre et croisière/souper/théâtre. Les billets sont en vente au www.damenterre.qc.ca et au 1 888 289-3016.