Alexandre Bédard et Gabriel Ouellet de La Plug Production présenteront la deuxième édition du #SODAFEST à la nouvelle salle de diffusion Le CAVÔ située sur la rue Racine à Chicoutimi les 2 et 3 février prochains.

Punk et rock au coeur du CAVÔ

Le #SODAFEST est de retour pour une deuxième édition. Les 2 et 3 février, la musique punk et rock résonnera entre les murs de la nouvelle salle Le CAVÔ de la rue Racine à Chicoutimi.

Deux soirs, trois groupes de la relève québécoise par soir, le #SODAFEST promet de faire « rocker le centre-ville de Chicoutimi », au début du mois de février. 

« On propose une programmation diversifiée, composée à 50 % de groupes de la région. On va dans le pur rock “stoner” et le punk qui se laisse aller, décrit Alexandre Bédard, coordonnateur de La Plug Production, boîte de Saguenay derrière l’événement. Le #SODAFEST est un festival unique en région aimé du public et des artistes qui y prennent part. La deuxième édition qui s’annonce aussi vivante que la première s’assurera de rocker le centre-ville de Chicoutimi en février prochain. »

Le vendredi 2 février, les groupes Variété, Blanche et Noir et Valery Vaughn se feront entendre. Le lendemain, samedi 3 février, se sera au tour de J’existe-tu ?, La Poêsse et Destruction Derby de s’emparer de la scène. 

Après avoir présenté l’événement au Lobe l’an passé, l’équipe du #SODAFEST a choisi de s’installer dans la nouvelle salle de diffusion Le CAVÔ cette année. « La salle est plus petite, mais mieux adaptée pour un tel événement », explique Alexandre Bédard. 

Les intéressés doivent faire vite afin de se procurer leurs places. L’an passé, plus de 130 personnes ont pris part à l’événement chaque soir. Le CAVÔ peut en accueillir 100 par soir seulement. 

La passe donnant accès aux deux soirs de spectacles est en vente au coût de 25 $. Il en coûte 15 $ pour assister à l’une des deux soirées seulement.

Les billets sont en vente au lepointdevente.com ainsi que via la page Facebook de La Plug Production. Il est aussi possible de se procurer des billets au Café Cambio de la rue Racine à Chicoutimi. 

Fait à noter, les profits engendrés par la tenue de l’événement serviront à financer le Grand Tintamarre de Tadoussac, un autre événement produit par La Plug Production. 

« On se sert de l’un pour produire l’autre et vice versa », confirme Alexandre Bédard.