Jacques Dubé, responsable des relations de presse, de la programmation et directeur technique, était très fier de présenter la programmation de la 24e édition du Festival Jazz et Blues de Saguenay et est convaincu qu’il y aura des spectacles pour tous les goûts.

Programmation haute en couleur au Festival Jazz et Blues

Le Festival Jazz et Blues de Saguenay a annoncé la programmation éclectique de sa 24e édition, jeudi matin au Théâtre Banque Nationale. Parmi les invités, on retrouve Sarah Mckenzie, Harry Manx et le Quatuor Esca et Justin Saladino Band.

Une cinquantaine de spectacles sont organisés présentant plus de 150 artistes, de tous les coins du Saguenay, du Québec, du Canada et d’ailleurs. Le festival se déroulera du 23 au 27 avril. L’identité des artistes a été dévoilée dans une conférence de presse organisée, jeudi, avec les membres représentants des partenaires de l’événement.

Les spectacles seront présentés dans 14 lieux de diffusion, allant de la rue Racine au Côté Cour, à la scène Bell de l’hôtel de Chicoutimi et au théâtre Banque Nationale.

Le responsable des relations de presse, de la programmation et directeur technique, Jacques Dubé, a souligné dans un entretien avec Le Quotidien que le festival faisait de nombreux efforts pour qu’il reste accessible à tous. « Beaucoup de spectacles sont gratuits encore une fois cette année, tels que ceux du Dôme. On essaie toujours de réduire les coûts des billets le plus possible, à moins de 40 $. Il y en a seulement quelques-uns qui l’excèdent », a-t-il confirmé.

Des spectacles pour tous

L’événement de cette année réunit encore une fois un grand nombre d’artistes différents pour plaire à un maximum d’amateurs possible. Pour ceux qui pensent que le jazz et le blues sont réservés à une certaine clientèle, M. Dubé dément cette croyance.

Claudine Bourdages, directrice programmation et marketing pour Diffusion Saguenay, Kathy Boucher, directrice générale du Conseil des arts de Saguenay, Brigitte Bergeron, conseillère municipale, Pierre Maltais, directeur général de la Capitale Assurance, Valérie Turcotte, gestionnaire principales des comptes et Alain Lemieux, président du C.A. du Festival, entouraient le directeur technique, Jacques Dubé, lors de l’annonce de la programmation.

Selon lui, le blues est à la source de beaucoup de musique et fait facilement taper du pied. Il conseille d’écouter du Jordan Officer, du Club BDT Blues plus ou du Bruno Rodéo pour s’apercevoir que c’est une musique commune très accessible.

« Pour ce qui est du jazz, effectivement, on peut parfois penser que c’est une musique pour un certain groupe, mais il ne faut pas seulement penser aux Frank Sinatra de ce monde, les Tony Bennett, les Michael Bublé qui chantent constamment le jazz et qui sont très appréciés. C’est toujours une question de perspective », a-t-il continué.

Les publics de tout âge sauront apprécier les artistes. Des noms comme Clay & Friends ou Geoffroy sauront certainement aller chercher des spectateurs plus jeunes. « C’est un peu notre mission de rejoindre le plus grand nombre de personnes, avec Bobby Bazini, Dominique Fils-Aimé et Wallace Roney, Hanorah, Clay & Friends, on ratisse assez large, quand même, pour plaire à un maximum de personnes », a souligné le directeur technique. Le Festival Jazz et Blues est l’événement qui offre le plus de spectacles en cinq jours d’activités à Saguenay.

Accent régional

L’objectif du festival est de réunir le maximum d’artistes à Saguenay dans un court laps de temps. Une attention est portée pour que des artistes de la région exposent leur talent sur les différentes scènes.

Les spectateurs auront la chance d’entendre comme talents de la région, entre autres, le Régiment du Saguenay, Blueberry Grass Band, les élèves et les professeurs de l’Atelier de musique de Jonquière et le duo de Marie-Noëlle Claveau & Jean-Sébastien Bordages.

La programmation 2019 a été dévoilée, jeudi, lors d’un point de presse au Théâtre Banque Nationale, à Chicoutimi.

C’est d’ailleurs l’un des objectifs de l’événement d’offrir une plateforme aux groupes de la région afin qu’ils se fassent connaître. C’est pour cette raison que plusieurs diffuseurs actifs dans l’événementiel et dans la musique, des quatre coins du Québec, ont été invités cette année, en nouveauté. Avec cette mesure, l’organisation espère augmenter la visibilité des artistes et encourager les échanges entre ces derniers et les professionnels, ce qui les aidera peut-être à être invités dans d’autres événements, en plus d’encourager la mise sur pied de projets communs.