Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Hervé Bouchard agit à titre de parrain de la 26e édition des Prix littéraires Damase-Potvin.
Hervé Bouchard agit à titre de parrain de la 26e édition des Prix littéraires Damase-Potvin.

Prix Damase-Potvin: les auteurs gagnants dévoilés en virtuel

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Les impacts de la pandémie se font sentir sur la 26e édition des Prix littéraires Damase-Potvin. En plus d’obliger le dévoilement de l’identité des gagnants dans le cadre d’une soirée virtuelle, le coronavirus a rendu plus difficile la promotion du concours qui a vu le nombre de nouvelles soumises diminuer légèrement. Qu’importe, le talent littéraire régional sera célébré dans le cadre d’une soirée virtuelle le 30 avril.

La soirée débutera dès 19h, vendredi. Le public pourra assister au dévoilement via la page Facebook des prix littéraires. L’événement sera également diffusé sur les ondes de TVDL à La Baie.

La soirée sera animée par Marilyn Renaud. La lecture des commentaires des jurys a été confiée à Cynthia Harvey. Quant aux extraits des textes récipiendaires, ils ont été préenregistrés par les comédiens Florence Boudreault et Patrick Simard.

L’organisation a reçu cette année 45 nouvelles, ce qui représente une légère baisse par rapport à l’année précédente où 50 propositions avaient été soumises. Les conditions sanitaires ont rendu plus difficile la promotion du concours en présentiel. C’est dans la catégorie Jeune adulte qu’une diminution importante a été enregistrée, le nombre d’auteurs passant de 20 à 11. Ces chiffres traduisent par le fait même une bonne participation dans les catégories Adulte et Professionnelle puisque la baisse totale du nombre de nouvelles n’est pas très marquée.

Les organisateurs estiment que la réponse a été très satisfaisante compte tenu des conditions.

Ils soulignent également dans un communiqué la qualité des textes reçus. « La qualité des textes soumis, autant au niveau du français que de l’écriture proprement dite, a été unanimement constatée par les juré(e)s des trois catégories. Cela nous semble un bon signe quant à la considération dont jouit ce prix littéraire dans la région. »

Cette année, les auteurs étaient invités à écrire sur le thème « balcon », une proposition du parrain de l’édition Hervé Bouchard.

« C’est un thème riche sur le plan littéraire. Ça ramène à Cyrano de Bergerac, à Roméo et Juliette, au texte de Jean Genet. L’élément architectural convoque le spectateur au théâtre. Et puis il y a eu cet homme, au printemps, qui a loué une nacelle pour voir sa femme isolée par la maladie d’Alzheimer et la pandémie dans un CHSLD de Jonquière. Le balcon, c’est un thème universel qui touche aussi la période dans laquelle ont est », avait-il affirmé au Quotidien il y a quelques mois.

Le public pourra donc découvrir de quelles façons le thème a inspiré les participants dès la fin de la semaine.