Le groupe Des Ébauches présentera ses compositions pour la première fois dans la région, samedi, au Bar à Pitons.

Première visite au Saguenay pour le groupe Des Ébauches

À sa manière, le groupe Des Ébauches intègre dans sa pratique la notion d'occupation du territoire. Basé à Montréal, où il a vu le jour en 2010, le quintette aux accents pop indie vient de lancer le EP Première impression dans une salle de Québec, une initiative heureuse qui l'incite à pousser plus loin son exploration du Québec. C'est ainsi que pour la première fois, il donnera un spectacle au Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Ça se passera le 14 janvier à 22h, au Bar à Pitons de Chicoutimi. Pour aussi peu que cinq dollars, il sera possible d'entendre les pièces figurant sur le nouvel enregistrement, dont la production a été assurée par Éric Goulet. S'y ajouteront les titres provenant de son effort initial, Le Prisme des éclats, réalisé par Navet Confit en 2014 et qui avait généré de jolis commentaires dans la presse, où certains avaient relevé une parenté avec feu Karkwa.
Le jeu des comparaisons est incontournable, en effet, lorsqu'on veut cerner l'environnement musical d'un groupe peu familier, une réalité que comprend le chanteur et guitariste Raphaël Hubert. Lui le premier évoque Karkwa, mais pas juste ça. «On aime aussi le travail de Fred Fortin et Jean Leloup, tout en restant dans la grande famille du rock, avec des pointes pop et indie», a-t-il énoncé mardi, à l'occasion d'une entrevue téléphonique accordée au Quotidien.
La musique créée par Des Ébauches, tantôt planante, tantôt enjouée comme sur la pièce Garnison, se veut accessible sans toutefois se montrer racoleuse. Dans l'esprit du quintette, cependant, elle ne doit jamais occulter les textes, qui font l'objet de toutes les attentions. «Nous insistons sur la dimension poétique, confirme le chanteur. Nous tenons à ce qu'ils se tiennent tout seuls.»
Sans en avoir la preuve formelle, il croit que cette exigence a aidé la formation à joindre la liste des participants au concours Ma première Place des arts, qui débutera à la fin de janvier. «C'est la première fois que des groupes sont admis et peut-être que les organisateurs ont pris cette décision après avoir constaté que nous mettions les textes en avant», analyse Raphaël Hubert.
En attendant, il est content qu'on ait invité Des Ébauches à jouer au Bar à Pitons, un lieu qu'il lui arrive de fréquenter lors de ses incursions au Saguenay-Lac-Saint-Jean. «Comme il s'agira de notre première fois, il sera plus facile de créer une ambiance conviviale à cet endroit. En plus, l'un de nos membres, le guitariste Maxime Guay, vient d'Alma. Lui aussi a hâte», rapporte le chanteur.