La 31e saison estivale de La Fabuleuse histoire d’un royaume s’est amorcée samedi soir, au Théâtre du Palais municipal de La Baie.

Première grandiose pour la 31e saison de La Fabuleuse

Au grand émerveillement de près de 2000 spectateurs, la 31e saison estivale de La Fabuleuse histoire d’un royaume s’est amorcée samedi soir, au Théâtre du Palais municipal de La Baie.

Les nouveaux effets vidéo, intégrés pour fêter le 30e anniversaire du spectacle relatant l’histoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, en mettent plein la vue. On ne pourrait pas dire que la première représentation a eu lieu en 1987. Il a suffi de souligner cet âge glorieux en ouverture pour déclencher une première vague de chaleureux applaudissements.

Les décors, déjà immenses, se transforment au gré des projections vidéo, transportant l’auditoire de saison en saison sur les rives du fjord du Saguenay ou à la cour royale de France, pour un effet des plus remarquable. Pourtant, ce sont souvent les détails de la mise en scène qui provoquent le plus d’émotions chez les spectateurs: un colon éméché qui trébuche à l’arrivée des 21, une mère éplorée durant le grand feu de 1870, des combattants à cheval sous les feux des canons animés par pyrotechnie. 

En près de deux heures, on suit les traces de l’occupation autochtone jusqu’aux aléas de la vie moderne dans la région, en passant par les débuts de l’industrie forestière, la Seconde Guerre mondiale et le déluge de 1996. 

Les nouveaux effets vidéo, intégrés pour fêter le 30e anniversaire du spectacle relatant l’histoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, en mettent plein la vue. On ne pourrait pas dire que la première représentation a eu lieu en 1987. Il a suffi de souligner cet âge glorieux en ouverture pour déclencher une première vague de chaleureux applaudissements.

En plus des nombreux vacanciers présents dans la salle et des membres du conseil de ville de Saguenay, on pouvait aussi compter les proches des 150 comédiens et danseurs bénévoles, qui montent sur la scène quatre soirs par semaine, du mercredi au samedi, jusqu’au 18 août.

« Merci de nous les prêter », a mentionné le président de l’organisme de diffusion, Phil Desgagné. Avec une pointe d’humour, ce dernier a trouvé une façon bien adéquate de résumer ce spectacle. « Mon slogan personnel, c’est que la Fabuleuse histoire d’un royaume, c’est fabuleux! »

En plus des nombreux vacanciers présents dans la salle et des membres du conseil de ville de Saguenay, on pouvait aussi compter les proches des 150 comédiens et danseurs bénévoles, qui montent sur la scène quatre soirs par semaine, du mercredi au samedi, jusqu’au 18 août.