L'aéroport du secteur Saint-Méthode.

Pourquoi pas Tikouapé?

J'ai lu avec grand intérêt l'article intitulé «La piste enfin rénovée» publié dans Le Quotidien du 27 juin dernier concernant l'aéroport du secteur Saint-Méthode, dont j'ai assisté à la naissance en 1957, alors que je me trouvais député fédéral du comté de Roberval. Projet piloté par le maire de Saint-Méthode d'alors, fortement épaulé par le curé Lévesque et la Chambre de commerce de Saint-Félicien. Il fallait persuader, en vue d'obtenir une subvention fédérale de 50 000$ accordée, le ministre Lionel Chevrier, ce qui fut fait à la suite d'une délégation par les maires du nord du Lac-Saint-Jean à Ottawa.
C'est avec le fruit de cette première subvention que se bâtit la première piste d'atterrissage maintenant à refaire à cet aéroport, avec le support du même gouvernement fédéral. Les conclusions de l'ingénieur du ministère des Transports qui a étudié le site de Saint-Méthode (avait même conclu qu'il était) le plus propice comme terrain d'aéroport de tous les terrains du Canada tout entier.
Ce qui m'horripile, le plus, c'est le nom affublé à cet aéroport qui ne peut plus porter le nom de «Saint-Méthode» vu que cette municipalité a été absorbée par Saint-Félicien voilà quelques années. Le nom retenu pour l'aéroport est double, à savoir «Saint-Félicien-Dolbeau», ce qui sent l'esprit de clocher et se révèle injuste puisque l'appellation actuelle de Dolbeau est «Dolbeau-Mistassini», aussi un nom double mais aussi officiel et légal.
Si on a voulu un nom double pour Dolbeau-Mistassini, la justice et la légalité auraient milité en faveur de l'appellation Dolbeau-Mistassini-Saint-Félicien. Qui s'est permis de biffer le nom de Mistassini, pourtant le plus historique des deux, un nom attachant qui compte tenu des circonstances?
Alors, pourquoi ne pas donner à cet aéroport d'avenir un nom historique, qui se prononce bien, le nom d'une rivière que caresse l'ex-Saint-Méthode devenue maintenant Saint-Félicien, et Normandin, trois noms pour un organisme, ça serait ridicule sans compter la longueur... Pourquoi pas ce beau nom amérindien, plus beau que la plupart des noms amérindiens de la région, nom qui venait toujours en second, quand la municipalité de Saint-Méthode existait encore, mais qui le remplace, historiquement parlant. Soit Tikouapé ce qui plairait sûrement aux paroissiens de Saint-Méthode qui ont conservé leur nom et leur église.
Espérant que vous deux maires des deux villes qui avez saisi l'importance de cet aéroport face à l'avenir, que je félicite fortement de voir loin, ainsi que leurs localités respectives de Saint-Félicien et Dolbeau-Mistassini, s'accorderont d'adopter le nom de Tikouapé...
Georges Villeneuve
Député de Roberval (1953-1958)
Ex-maire de Mistassini (1961-1968