Pascal Thibeault, fondateur de l’organisme Groupe d’entraide yeux du coeur Canada, a été ordonné diacre permanent en décembre. Il demeure aujourd’hui au Cameroun et se consacre à l’orphelinat de la Communauté Notre-Dame-du-Mont-Carmel de Nkolfoulou.

Pour les orphelins du Cameroun

Le SRV Tribute Blues Band, un groupe hommage au bluesman Stevie Ray Vaughan, et son chanteur d’origine baieriveraine Olivier Gagné seront de passage à la salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière, le 16 juin, afin d’offrir un spectacle-bénéfice visant à amasser des fonds pour des orphelins du Cameroun.

Le spectacle est organisé par l’organisme Groupe d’entraide yeux du cœur Canada, qui vient en aide aux quelque 350 orphelins camerounais hébergés par la Communauté Notre-Dame-du-Mont-Carmel de Nkolfoulou, plus précisément à Yaoundé, dans un orphelinat géré par des missionnaires mariavites.

Il s’agit de l’un des deux événements annuels qui permettent de financer les activités de l’organisme, fondé par le Chicoutimien Pascal Thibeault, qui s’implique auprès de la communauté comme travailleur humanitaire depuis 2006.

« C’est un retour musical qui propose tous les grands succès de Stevie Ray Vaughan. Le chanteur a le même costume et chante comme lui. J’ai vu le spectacle l’an dernier, et c’était excellent », a souligné M. Thibeault, lors d’un entretien téléphonique avec Le Quotidien.

Pascal Thibeault était de retour quelques semaines dans la région après avoir décidé à l’automne de tout laisser derrière lui pour vivre au Cameroun et se consacrer entièrement à cette cause qui lui tient à cœur. Ordonné diacre permanent en décembre, il contribue aux activités quotidiennes de la communauté et à la construction d’un deuxième orphelinat, en plus d’être fortement sollicité par son nouveau rôle de diacre.

Objectif de 10 000 $

L’organisation espère amasser 10 000 $ grâce au spectacle-bénéfice. Les fonds permettront d’acheter des aliments et des vêtements pour les orphelins, entre autres. 

« On veut aussi pouvoir aider pour les soins médicaux d’urgence, a-t-il précisé. Encore avant mon départ, on a dû rentrer un enfant d’un an à l’hôpital à cause du paludisme et c’est la fondation qui a payé. » 

Le petit a malheureusement été emporté par la maladie. Le Groupe d’entraide yeux du cœur, qui a d’ailleurs obtenu récemment sa reconnaissance comme organisation non gouvernementale au Cameroun, pourra bénéficier d’un programme de distribution de moustiquaires pour l’orphelinat et la communauté. Les moustiquaires, qui recouvrent les lits, diminuent les risques d’être infectés par le paludisme.

Billets

Le spectacle aura lieu à 20 h. Les billets sont en vente au coût de 20 $ chacun. Les personnes qui souhaitent se procurer un billet peuvent le faire via Reservatech ou en appelant au (418) 602-1108 ou au (418) 540-9209.

Saguenay diminue sa contribution de 2000 $

Les temps sont durs pour les organismes communautaires de Saguenay, déplore Pascal Thibeault, fondateur du Groupe d’entraide yeux du cœur Canada, un organisme qui vient en aide aux orphelins du Cameroun. Son organisation recevra 2000 $ de moins de la part de Saguenay pour l’année 2018, en raison des coupes dans le programme municipal de dons et subventions.

« On se parle tous dans le milieu, et certains ont peur de ne pas pouvoir poursuivre leurs activités. Je trouve ça dommage, car ça va pénaliser beaucoup d’organismes qui ne pourront plus offrir de services », a-t-il exprimé.

Saguenay exige dorénavant la remise d’états financiers vérifiés par un comptable professionnel agréé, ce qui représente en outre des frais d’environ 2000 $ pour un organisme tel le Groupe d’entraide yeux du cœur Canada.

L’organisme compte se tourner vers d’autres sources de financement afin d’aller chercher le manque à gagner. « On veut aller vers le secteur privé, trouver des alternatives et éventuellement avoir un financement autonome », a-t-il souligné.