Voici l’une des oeuvres que présentera l’artiste marielle jennifer couture, vendredi soir, à l’occasion du vernissage de l’exposition Éventaires. Ce sera l’une des nombreuses activités tenues dans le cadre de la rentrée du Lobe.

Plein les yeux et les oreilles au Lobe

Grosse soirée au centre d’artistes Le Lobe, vendredi. On y tiendra le vernissage d’une exposition créée par marielle jennifer couture, en plus de dévoiler la programmation de l’année 2019-2020 élaborée par le commissaire Emmanuel Galland. Comme si ce n’était pas suffisant, le Centre d’expérimentation musicale présentera une prestation de Paraphonique, tandis que le DJ costa fermera les livres avec ses grooves électroniques.

Tous sont invités à assister à cet événement qui débutera à 17 h, dans les locaux situés au 114, rue Bossé, à Chicoutimi. Le premier objet de curiosité se trouvera dans la salle d’exposition où, pour la première fois de sa carrière, marielle jennifer couture proposera des œuvres en solo. Celles-ci ont été réalisées au cours d’une résidence estivale et constituent le premier projet découlant de la programmation montée par Emmanuel Galland.

« Pour moi, c’est un moment émouvant, puisqu’il embrasse davantage qu’une exposition. Je ne connais aucun autre centre d’artiste qui offre la possibilité de planifier des activités couvrant toute une année », a confié le commissaire au cours d’une entrevue accordée au Quotidien. Il a hâte de dévoiler qui seront les artistes à l’affiche d’ici au printemps 2020. Les projets feront écho à l’œuvre de leur collègue Jean-Jules Soucy, à qui l’année est dédiée.

« Il ne s’agit pas de le copier ou de le caricaturer. Les artistes ont été choisis, entre autres, parce qu’ils possèdent une part de l’ADN de Jean-Jules. C’est le cas de marielle, par exemple. Chez elle, on retrouve la dimension communautaire, illustrée par le fait qu’elle a demandé à la population de lui apporter des bocaux qui ont été utilisés dans le cadre de son exposition », met en relief Emmanuel Galland, qui confirme que le Baieriverain assistera à la soirée.

Tradition naissante

Après avoir découvert Éventaires, l’exposition de marielle jennifer couture, les visiteurs assisteront à une conférence de Hugo Nadeau, qui a assumé le rôle de commissaire de 2017 à 2019. Puis, on leur demandera de migrer vers le studio du Centre d’expérimentation musicale où les attendront Paraphonique, le contrebassiste Antoine Simard et la chanteuse Sola Nkani.

C’est à 19 h 30 que les partenaires amorceront leur collaboration, dont on dit qu’elle chevauchera des genres musicaux aussi différents que la dance music, l’ambient et le krautrock. Elle représentera le 66e volet du Lab, une série de sessions improvisées dont on peut être témoin par le truchement du Web ou en personne, selon sa préférence. Puis, ce sera au tour du DJ costa d’ajouter un surcroît de magie à la soirée.

« Ce genre d’événement est en train de devenir une petite tradition, une manière de souligner la rentrée. Ce que je trouve particulièrement génial, c’est d’avoir associé le Centre d’expérimentation musical au programme de la soirée. C’est d’autant plus approprié que Le Lobe aussi s’investit dans l’art expérimental », fait remarquer Emmanuel Galland.