Phil Desgagné succède à Me Pierre Mazurette à titre de président de Diffusion Saguenay. ­­

Phil Desgagné, nouveau maestro

Un certain tumulte a secoué Diffusion Saguenay dans la dernière année : départs de cadres, critiques du milieu, vérifications par le ministère, sans compter la rénovation du Théâtre Palace Arvida qui n’est pas encore commencée. Phil Desgagné prend la barre de l’organisme avec confiance et optimisme, à travers une transition qui place l’organisme sous la direction de la Ville.

Six ans vice-président, puis président par intérim à la suite des départs chez Diffusion Saguenay, Phil Desgagné a reçu, au début du mois juin, l’aval du conseil d’administration pour remplacer Me Pierre Mazurette, qui occupait ce poste depuis la création du diffuseur saguenéen. Entre les dossiers prioritaires, dont celui du Théâtre Palace Arvida et le poste de directeur général à pourvoir, le président nouvellement en place a aussi dû assurer la transition avec la nouvelle administration municipale, comprenant notamment un changement de garde. Jadis sous l’égide de Promotion Saguenay, le diffuseur relève désormais directement de Saguenay.

Impliqué dans le milieu sportif (chroniqueur, arbitre, gouverneur des Saguenéens, puis préfet de discipline dans la Ligue nord-américaine de hockey), l’animateur radiophonique Phil Desgagné semblait peu connu et connaissant du milieu artistique à constater son curriculum vitae. Celui qui a longtemps été entrepreneur rétorque avec franchise que son parcours est méconnu, et que l’habit ne fait pas le moine.

« Ma porte d’entrée, à la fois dans le milieu artistique et chez Diffusion Saguenay, a été l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean (OSSLSJ), organisme pour lequel je m’investis et continue de m’impliquer. Je suis administrateur depuis 15 ans et vice-président depuis 10 ans », confie le verbomoteur, avouant du même coup sa passion pour la musique classique.

« Je ne vous cacherai pas que l’OSSLSJ était à l’époque à la recherche de financement, et que mon réseau d’affaires lié à ma franchise de restauration au centre-ville s’y prêtait bien. J’ai donc embarqué dans cette aventure qui m’a mené, quelques années plus tard, à représenter l’OSSLSJ au conseil d’administration (CA) de Diffusion Saguenay », explique Phil Desgagné. Il se dit fier d’avoir à l’époque convaincu Saguenay de prendre la relève à titre de mécène du Quatuor Alcan, alors que ce dernier se trouvait sans financement.

Réouverture du Palace
Fermée depuis maintenant 4 ans, la salle patrimoniale arvidienne est la priorité de Phil Desgagné. « Un chargé de projet réactualise présentement le dossier, car deux ans ont passé et la situation a évolué ; on a la certitude que Québec veut aller de l’avant dans ce dossier », relate le nouveau président. La collègue Mélyssa Gagnon soulevait pourtant, à la mi-juin, que « le Ministère est en attente de précisions sur la définition du projet de Diffusion Saguenay. » Le nouveau président vise la mi-août afin que Québec reçoive les orientations liées au Palace.

Celui qui succède à Me Pierre Mazurette s’est aussi montré chauvin à propos du spectacle La Fabuleuse Histoire d’un Royaume, soulignant une augmentation de 15 000 spectateurs. Selon lui, à la fois la Ville, mais aussi le diffuseur, ne veulent pas ralentir la cadence du « seul moteur majeur d’accueil estival » au Saguenay. Il a par ailleurs souligné les 21 représentations unilingues anglophones prévues exclusivement pour la clientèle des bateaux de croisières, à l’automne 2018.

Direction générale
Le départ à la retraite de Claude Simard a laissé vacant le siège de la direction générale et la construction du profil recherché est en cours afin de lancer l’appel de candidatures. Denyse Blanchet (jadis DG du Cégep de Chicoutimi et maintenant accompagnatrice à la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay) et Claude Dionne (administrateur au CA de Diffusion Saguenay) mèneront à terme ce dossier en présentant leurs recommandations au CA. D’ailleurs, depuis que Diffusion Saguenay ne relève plus de Promotion Saguenay, un observateur de l’appareil municipal siège au CA. Il s’agit du conseiller Raynald Simard.

+

QUE LE SPECTACLE CONTINUE

La transition à travers laquelle Diffusion Saguenay a dû passer s’est somme toute bien déroulée, en raison, selon Phil Desgagné, d’une équipe forte et passionnée. 

« Bien entendu, l’atmosphère à l’interne a été touchée par une incertitude liée à l’avenir et l’enquête menée par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT). Mais l’énergie et la passion marquent notre esprit d’équipe », lance avec aplomb le gestionnaire. 

Une certaine idéologie d’ouverture et de transparence marquait le discours de Phil Desgagné, qui qualifie de constructives les relations avec la nouvelle mairesse. « On a eu un très bel accueil; on a donné l’heure juste quant à nos orientations et l’écoute a été positive », se remémore le président, avouant qu’aucune recommandation précise n’avait été exigée de la part de la Ville. 

Quant aux partenariats avec les différents promoteurs régionaux, où Diffusion Saguenay avait essuyé quelques critiques récemment, Phil Desgagné se dit réceptif à des ententes gagnant-gagnant, ramenant toutefois rapidement la rentabilité de l’organisme comme priorité.