Le Quotidien
Paolo Almario a fabriqué ces machines qui, jusqu’à la fin de son exposition présentée au Centre Bang, produisent des oeuvres sur papier qui aboutissent sur les murs de la salle où elles sont nées, un point à la fois.
Paolo Almario a fabriqué ces machines qui, jusqu’à la fin de son exposition présentée au Centre Bang, produisent des oeuvres sur papier qui aboutissent sur les murs de la salle où elles sont nées, un point à la fois.

Paolo Almario, l'homme qui crée avec la lumière

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Les artistes aiment à dire qu’ils peignent la lumière, alors que Paolo Almario crée des oeuvres avec la lumière. Poursuivant une démarche au long cours, laquelle a pour objet de représenter des villes au moyen de données relatives à la lumière extérieure, il a profité d’une résidence amorcée en janvier 2018, dans le cadre du projet D’Artagnan-02 piloté par le Centre Bang, pour monter une exposition qui présente le centre-ville de Chicoutimi sous un jour inhabituel.