Orloge Simard présentera un spectacle payant sur le Web le 9 mai, à 20h. Les intéressés peuvent se procurer un billet pour l’événement via Lepointdevente.com.
Orloge Simard présentera un spectacle payant sur le Web le 9 mai, à 20h. Les intéressés peuvent se procurer un billet pour l’événement via Lepointdevente.com.

Orloge Simard prêt pour un spectacle virtuel

Orloge Simard est prêt. Le 9 mai, il offrira à partir de Chicoutimi un spectacle qui pourra être vu de partout, moyennant quelques dollars. Sans l’énergie de la foule, l’expérience sera nouvelle, mais l’artiste est convaincu qu’elle sera tout aussi intéressante.

Orloge Simard n’a pas hésité une seconde à se lancer dans la nouvelle aventure qui lui a été proposée par Karl-Emmanuel Picard, de L’ANTI Bar & Spectacles de Québec. Le 9 mai, à 20 h, il deviendra le premier artiste à se produire dans le cadre d’un spectacle Web avec billetterie.

« J’ai moi-même offert une mini prestation gratuitement sur le Web depuis le début du confinement. Je n’ai pas de problème avec ça. C’est une bonne chose, mais à un moment, il faut faire autre chose. Les salles ont de la misère à survivre. C’est une façon de contribuer, de commencer à faire rouler cette industrie », explique Olivier Simard, auteur-compositeur-interprète et personnificateur d’Orloge, au cours d’une entrevue téléphonique.

L’artiste originaire de La Baie se présentera accompagné d’un guitariste devant le public qui aura acheté un billet pour assister au spectacle virtuel.

« Tout sera fait en respectant les consignes », assure celui qui est reconnu pour proposer un mélange de rock et de vulgarité.

GTM Sonorisation Éclairage de Chicoutimi collabore à l’événement en préparant la salle où se retrouvera Orloge. Son et éclairage seront de la partie.

« C’est assez particulier. Ce sera une expérience totalement différente. L’énergie de la foule, on ne l’aura pas. Mais ce sera l’fun aussi. Je vois ça comme une expérimentation. Je ne suis pas inquiet du tout. On a fait une belle préparation. »

Orloge Simard a lancé son album À chacun son Waterloo, son premier avec la boîte L-A be, en février, quelques semaines à peine avant le début du confinement. Pour la formation, la présentation de spectacles payants sur le Web apparaît comme une voie à envisager pour les prochains mois.

« Peut-être que les bars et les salles de spectacle vont pouvoir commencer à produire des spectacles qu’ils vont filmer. Parce que c’est sûr qu’on en a pour des mois avant de monter sur une scène devant public. C’est une avenue à explorer. Je pense que beaucoup d’artistes vont embarquer. »

En attendant, le déjanté personnage compte bien combler les spectateurs le 9 mai. « Ce sera une prestation en formule acoustique. J’ai essayé d’adapter plusieurs chansons. Ça aura des allures de show intime avec beaucoup d’énergie, de l’éclairage et une belle préparation. »

Les billets sont disponibles via Lepointdevente.com.