Les gens s'étaient rassemblés à l'Agora de La Baie pour le spectacle d'Orloge Simard.

Orloge Simard et Fred Fortin: prophètes dans leur pays

Si l'Agora du village portuaire est souvent privilégiée par les jeunes familles venues profiter du beau temps, vendredi soir, c'était les jeunes âgés dans la vingtaine et la trentaine qui étaient présents en majorité. Le spectacle de l'artiste originaire de La Baie, Orloge Simard, a attiré des centaines de personnes. Pendant ce temps, Fred Fortin était sur la scène de Jonquière en musique.
Fred Fortin était de passage à Jonquière en musique, vendredi soir.
Devant la scène, plusieurs jeunes se tenaient serrés et scandaient toutes les paroles avec le chanteur. Ceux un peu moins familiers avec la musique d'Orloge n'hésitaient toutefois pas à hocher la tête, taper des pieds et des mains et sauter sur le rythme des chansons.
Même si les jeunes constituaient la majeure partie de la foule rassemblée devant la scène de l'Agora, plusieurs personnes plus âgées ont assisté au spectacle, assises sur les grands escaliers qui bordent le parterre ou debout sur les trottoirs.
Il faut dire que le temps chaud et sec avait de quoi attirer de nombreux citoyens à l'extérieur.
« Vous êtes donc ben nombreux ! Ça n'a pas d'allure ! Je vous aime donc ben ! », s'est d'ailleurs exclamé le Baieriverain entre deux pièces.
Orloge Simard était de retour dans son patelin natal pour présenter les chansons de son dernier album Beuvez toujours, ne mourez jamais. Les chansons aux paroles parfois vulgaires, souvent très crues en ont fait danser plus d'un. Notamment, lors de la pièce Organic Music, les spectateurs n'ont pas hésité à sauter et à se laisser aller.
L'artiste a également profité de l'occasion pour jouer certaines pièces de ses premiers EP, comme La rue Bagot, clin d'oeil à sa ville d'origine.
Orloge Simard se produira samedi soir au Festival d'été de Québec, sur la scène Impérial Bell, et sera de retour dans la région à la fin du mois, cette fois à Albanel pour le festival de la gourgane.
Fred Fortin à Jonquière
Au festival Jonquière en musique, l'auteur-compositeur-interprète originaire de la région, Fred Fortin, a réussi à attirer près de 3000 personnes sur le site de la Rivières-aux-Sables, vendredi soir.
Selon le responsable des communications du festival, Frédéric Marcoux, le public s'est laissé séduire par les chansons de l'artiste. « Les gens sont vraiment captivés. L'atmosphère est vraiment plaisante également. C'est comme si on était avec des amis, à jouer de la guitare autour d'un feu. C'est vraiment sympathique », mentionne-t-il.
D'après lui, il s'agit d'une très belle soirée pour le festival. Il ajoute que la température a également donné un coup de main à l'organisation, puisque le temps était plus beau et plus chaud que dans les derniers jours.
Le festival Jonquière en Musique se poursuit samedi soir avec une prestation de Patrick Norman. La semaine prochaine, les festivaliers pourront également entendre Guylaine Tanguay et Les Trois accords, entre autres.