Plus de 1500 mélomanes se sont déplacés à la Zone portuaire de Chicoutimi pour assister au concert de l'Orchestre de la Francophonie.

Orchestre de la Francophonie: mélomanes comblés

Plus de 1500 personnes ont assisté au concert gratuit de l'Orchestre de la Francophonie (OF), présenté dimanche après-midi à la Zone portuaire de Chicoutimi.
La formation dirigée par Jean-Philippe Tremblay a offert un hommage aux compositeurs de la francophonie, de Maurice Ravel à Claude Champagne en passant par Jacques Offenbach et Pierre Mercure. Une soixantaine de jeunes musiciens se trouvaient sur la scène extérieure. Et pour l'occasion, l'orchestre a fait appel à des chefs invités, notamment Jean-Michel Malouf. Ce dernier dirige, depuis mai dernier, l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il a succédé à Jacques Clément.
«Il a joué dans l'Orchestre de la Francophonie. On trouvait cela sympa de vous l'emprunter», a exprimé Jean-Philippe Tremblay, en s'adressant à la foule de mélomanes.
Le compositeur français Camille St-Saëns a également été honoré avec son Concerto pour violoncelle N°1. Un concerto interprété par la violoncelliste originaire de la région, Marie-Pier Simard Gagnon. 
«Il s'agit d'une jeune prodigue qui vient d'ici», a décrit le maestro Jean-Philippe Tremblay, également originaire du Saguenay.
Le dernier passage de l'Orchestre de la Francophonie dans la région remontait à 2014. 
Cette formation, fondée par Jean-Philippe Tremblay, vise à préparer les jeunes musiciens diplômés à jouer un rôle de premier plan au sein d'orchestres de réputation nationale ou internationale.