Les croisiéristes débarquent en grand nombre au musée régional durant l’automne.

Musées: un automne achalandé

L’automne n’est pas la saison la plus achalandée dans les musées. Pourtant, à La Pulperie de Chicoutimi, depuis quelques années, les visiteurs se font de plus en plus nombreux en septembre, en octobre et en novembre. Cette saison, environ 4000 croisiéristes fouleront le sol du musée régional. Et c’est l’Espace Villeneuve qui attire les touristes d’un peu partout dans le monde.

Chaque fois qu’un bateau accoste à La Baie, des groupes de touristes choisissent le musée de La Pulperie comme lieu de visite. « Nous pouvons recevoir entre 300 et 400 personnes, lorsqu’il y a des bateaux. Seulement en une journée, nous avons quatre ou cinq groupes pour une visite guidée. On s’en rend vraiment compte cette saison, puisqu’il y a une vingtaine de bateaux de plus que l’an dernier », explique le responsable des communications à La Pulperie, Danny Cloutier.

Le responsable des communications de La Pulperie, Danny Cloutier, se réjouit de l’achalandage automnale.

Malgré le froid de canard, la pluie et les forts vents de la semaine dernière, de courageux croisiéristes avaient décidé de descendre du bateau pour visiter l’exposition d’Arthur Villeneuve. « It’s amazing », se réjouissaient les visiteurs.

« Nous avons vraiment beaucoup de commentaires positifs, surtout pour la maison. Les touristes ont rarement vu ça, qu’ils nous disent, voire jamais. L’Espace Villeneuve semble être un incontournable pour eux », ajoute Danny Cloutier.

La maison d’Arthur Villeneuve, installée à même le musée depuis 1994, impressionne les visiteurs.

L’histoire de ce peintre singulier, décédé en 1990, fascine les touristes. Et il va sans dire que sa demeure, qui a été déménagée à même le musée en 1994, reste le clou de la visite.

Les croisiéristes représentent donc une clientèle fort importante pour l’équipe du musée.

Croisieristes La Pulperie 
 Photo: Jeannot Levesque

« L’automne, c’est habituellement très tranquille. L’école recommence, les touristes sont moins nombreux et les gens restent à la maison. Maintenant, on a une autre saison très achalandée. On reçoit au moins entre 3000 et 4000 croisiéristes, c’est non négligeable », souligne M. Cloutier.

Le monde de Tintin

Si l’Espace Villeneuve pique la curiosité et attire bon nombre de touristes internationaux, l’exposition Le monde de Tintin plaît beaucoup aux touristes européens.

« Chez les Américains, Tintin est moins connu, mais les croisiéristes européens sont ravis de la visiter, bien que plusieurs d’entre eux ont vu et visité une exposition de ce genre en Europe », estime Danny Cloutier, qui connaîtra les chiffres plus précis quant au nombre de visiteurs lié aux croisières à la fin de la saison.