Metric en exclusivité provinciale à Chicoutimi

Le groupe canadien Metric se produira sur la Zone portuaire de Chicoutimi, le 21 juillet à 22 h. Il s'agira de son unique apparition au Québec et elle coïncidera avec la 9e édition du Festival des bières du monde, a confirmé le directeur général de cet événement, Robert Hakim, à l'occasion d'une entrevue accordée au Quotidien.
« Nous sommes super contents. Il s'agit d'une grosse prise réalisée en collaboration avec la station Énergie. Ça nous fait un beau programme double », a-t-il commenté en faisant allusion à la visite de Sum 41 le 22 juillet, toujours au même endroit. Le promoteur précise que les billets donnant accès au spectacle de Metric seront offerts à compter de midi, mercredi, au coût de 28 $ l'unité. Pour profiter de la prévente, il suffira de se rendre à l'adresse www.bieresdumonde.ca.
Le fait qu'il s'agisse d'une exclusivité à l'échelle du Québec laisse entrevoir une foule conséquente. La cible identifiée par le comité organisateur, qui lui-même la juge conservatrice, s'élève à 3000 personnes. On croit qu'en plus des fans du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui n'ont jamais eu la chance de voir le groupe chez eux, cet événement attirera des amateurs provenant d'ailleurs dans la province.
« Il faut se souvenir que sur les 10 000 spectateurs qui ont vu Billy Talent l'été dernier, dans le cadre du festival, 3200 résidaient à l'extérieur de la région, indique Robert Hakim. C'est le genre d'opération que nous souhaitons répéter avec Metric cette année. Nous nous attendons à recevoir des gens de Québec et Montréal, entre autres. »
Il a aussi hâte de voir si cette incursion dans l'univers électro-pop, une première pour son organisation, suscitera une réponse satisfaisante. Billy Talent et Sum 41 évoluent dans la mouvance du punk rock, dont on connaît le pouvoir d'attraction dans ces terres. La visite du quatuor torontois constitue donc une expérience, d'une certaine manière, un coup de sonde pour voir s'il est possible de diversifier la clientèle du festival.
« L'objectif consiste moins à réaliser un profit qu'à insérer ce spectacle dans le portrait des Bières du monde. Par l'entremise de Metric, nous nous en allons dans un créneau qui a été peu exploité au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ça nous donnera l'occasion de mesurer l'intérêt affiché par les gens », fait remarquer le directeur général.
Ce qui ne fait pas de doute à ses yeux, en revanche, c'est l'effet boule de neige qui a été généré par la présence des gars de Billy Talent, il y a un an. Ils auraient été satisfaits de l'accueil qu'on leur a réservé à Chicoutimi et le mot s'est passé dans le milieu. « Ça nous a fait toute une réputation. Il y a eu un effet domino qui nous permet, aujourd'hui, de miser sur des vedettes internationales », explique Robert Hakim.
Le groupe connu, entre autres, pour des succès tels Help, I'm Alive, Stadium Love, Gimme Sympathy et Monster Hospital, profitera de son séjour au Saguenay pour revisiter son catalogue. Dans cet esprit, sans doute proposera-t-il quelques titres provenant de son plus récent opus, Pagans in Vegas. Lancé en 2015, cet enregistrement a marqué une véritable mutation par rapport aux précédents.
« Nous avons le désir de ne pas nous répéter. Tout en demeurant fidèles aux liens qui nous unissent à ceux qui aiment ce que nous avons créé et qui veulent en entendre davantage, nous réalisons que le monde est plein de gens qui n'ont jamais entendu notre musique. C'est pour cette raison que d'une certaine manière, chaque album constitue un nouveau départ », avait énoncé la chanteuse Emily Haines en 2015, dans un article publié par le Toronto Star.