La directrice du Choeur Dal Segno, Gisèle Munger, annonce que le concert que devait donner cette formation le 2 juin, en compagnie de la soprano Marie-Ève Munger (photo) et de l’écrivaine Louise Portal, a été reporté à la même date, en 2021.
La directrice du Choeur Dal Segno, Gisèle Munger, annonce que le concert que devait donner cette formation le 2 juin, en compagnie de la soprano Marie-Ève Munger (photo) et de l’écrivaine Louise Portal, a été reporté à la même date, en 2021.

Même jour, même heure, en 2021 pour le Choeur Dal Segno

Même jour, même heure, un an plus tard. Les personnes qui détiennent un billet en vue du concert-bénéfice du Choeur Dal Segno, rehaussé par la présence de la soprano Marie-Ève Munger, de l’écrivaine Louise Portal, ainsi que des pianistes Dominic Boulianne et Alain Tremblay, n’auront qu’un chiffre à modifier avant de les ranger. C’est en effet le 2 juin 2021 à 19h30, et non en 2020, que cet événement aura lieu au Théâtre Banque Nationale de Chicoutimi.

Cette initiative a pour but d’aider la paroisse Sacré-Coeur de Chicoutimi à financer ses opérations. Offertes au coût de 50 $ et 35 $ l’unité, peu de temps avant l’imposition du confinement, les places s’envolaient à un rythme qui laissait prévoir une salle comble. La crise sanitaire a mis ce projet sur pause, mais ce n’est que partie remise. La même affiche, au service de la même cause, sera déployée l’an prochain.

L’écrivaine Louise Portal devait assumer le rôle de présentatrice, cette semaine, à l’occasion d’un concert au profit de la paroisse Sacré-Coeur de Chicoutimi, mais l’événement a été remis à l’an prochain.

« C’était et ce sera un gros concert, promet la directrice du Choeur Dal Segno, Gisèle Munger. Il y aura nos 80 choristes, Marie-Ève, ainsi que Louise Portal qui sera notre présentatrice et à qui je demanderai de chanter. Je l’ai connue l’an dernier, dans une activité de l’Ordre du Bleuet. Elle est si généreuse, si charismatique, que je l’ai invitée un peu plus tard. Louise m’a alors raconté qu’elle avait joué dans un court métrage tourné au presbytère Sacré-Coeur, en 2019. »

Louise Portal se serait montrée sensible au thème du concert, baptisé Soirée tendresse. Elle apprécie également le chant choral, au point d’avoir envisagé de joindre les rangs de Dal Segno, une formation créée il y a 21 ans par des retraités de l’enseignement. Son agenda, qui comprend de nombreux déplacements à l’extérieur du Saguenay-Lac-Saint-Jean, l’a toutefois empêchée de réaliser ce voeu.

Quant à Marie-Ève Munger, qui vit aujourd’hui en France, elle comptait profiter de ses vacances dans la région pour participer à quelques activités publiques. On devait lui décerner l’Ordre du Bleuet et son agenda comprenait un concert à la chapelle Saint-Cyriac, en plus de celui du Théâtre Banque Nationale. La bonne nouvelle est que toutes ces choses reviendront à l’affiche au printemps 2021.