Les Grandes Crues, duo composé de la Robervaloise d’origine Marie-Lyne Joncas et d’Ève Côté, présenteront trois spectacles à guichets fermés dans la région au cours des prochains jours. Le duo sera de retour au Saguenay–Lac-Saint-Jean au printemps.

Marie-Lyne Joncas : le travail, gage de succès

Marie-Lyne Joncas carbure aux projets. Depuis sa sortie de l’École nationale de l’humour en 2014, tout déboule à un rythme effréné pour la Robervaloise d’origine. Pour l’humoriste et comédienne, le travail est gage de succès. Les événements tendent à lui donner raison. Au cours des prochains jours, elle amorce une tournée au Saguenay–Lac-Saint-Jean avec sa complice Ève Côté et tous les spectacles de leur duo Les Grandes Crues affichent complet.

« Je suis workaholic. On dormira quand on sera mort. En attendant, on évite le burnout », affirme Marie-Lyne Joncas avec humour dans le cadre d’un entretien téléphonique. Elle sait bien que son rythme de vie est rapide, mais ça lui convient.

« J’ai toujours voulu faire ça. En fait, quand j’étais jeune, je voulais être comédienne. Tout est une question de dévouement. Je suis une travaillante. Même les jours de congé, je travaille bénévolement pour faire avancer mes choses. C’est une question de volonté et de travail. Le talent, c’est une partie de l’équation », estime-t-elle.

Celle qui est diplômée de l’École nationale de l’humour, détentrice d’une majeure en communications de l’Université du Québec à Montréal et diplômée d’un programme collégial en exploration théâtrale a rapidement mis les choses en oeuvre afin de se tailler une place dans le milieu.

« Les choses ont vite déboulé. Dès ma sortie de l’école, j’ai commencé à jouer des petits rôles, entre autres dans Ces gars-là et Boomerang. C’est dans le Mike Ward Show où je réalisais des entrevues que mon personnage s’est établi. Ensuite sont arrivées les capsules sur le show Maripier, puis le Courrier du cul avec Sacha Bourque sur le Web. C’est là que j’ai commencé à me faire reconnaître dans la rue », raconte celle qui sait tirer profit des différentes cordes à son arc. Elle est d’ailleurs auteure-scénariste pour différentes séries et d’autres projets.

Au cours des prochains jours, c’est avec sa complice Ève Côté qu’on pourra voir Marie-Lyne Joncas.

Les Grandes Crues s’amènent dans la région pour une série de représentations du spectacle Su’l gros vin. Le duo sera au Théâtre Banque Nationale (TBN) de Chicoutimi le 25 octobre, à la salle Desjardins Maria-Chapdelaine de Dolbeau-Mistassini le 26 et à l’auditorium Fernand-Bilodeau de Roberval le 27.

La venue des Grandes Crues est visiblement attendue : tous les billets se sont envolés. Une nouvelle série de dates devrait être annoncée sous peu. Déjà, on sait que le duo sera de retour au TBN le 7 juin 2019.

Su’l gros vin a été présenté à plus de 120 reprises jusqu’à présent. Plus d’une centaine de représentations figurent à l’horaire des prochains mois.

Un succès que Marie-Lyne Joncas attribue à différents facteurs, notamment la diffusion de capsules sur le Web.

« On a atteint sept millions de vues avec six capsules. Les capsules font vendre des billets. Il y a aussi le fait qu’il n’y a pas d’autre duo féminin au Québec. On fait sortir les chums de filles, les couples aussi. Le spectacle c’est aussi un mini party, quelque chose de très convivial. On est deux filles sur scène, avec des tabourets, une table bistro et une bouteille de vin. C’est comme un 5 à 7 avec le public, qui devient le troisième joueur à la table. »

Marie-Lyne Joncas est heureuse de présenter son spectacle dans sa région d’origine, particulièrement à Roberval, où elle a vécu jusqu’à ce qu’elle déménage sur la Rive-Sud de Montréal à l’âge de 9 ans. « J’ai passé presque tous mes étés à Roberval. Presque toute la famille y est encore. Monter sur scène devant la famille, c’est vraiment l’fun. Pour nous, c’est du gros plaisir. »

En plus de la tournée, Marie-Lyne Joncas est collaboratrice à l’émission OD+ et animatrice à l’émission Le clan Macleod à CKOI.

Malgré un emploi du temps chargé, elle continue de développer des projets. À compter du 1er novembre, son complice Antoine Desjardins et elle présenteront d’ailleurs le podcast La belle et la bête. Les premiers invités du duo seront Julie Snyder et Jason Roy-Léveillé.

Il est possible de suivre Marie-Lyne Joncas via Facebook et Instagramm, ainsi que via la page Facebook des Grandes Crues et le grandescrue.com.