Marc Dupré donnera un spectacle en mode ciné-parc, le 25 juillet, à Saint-Honoré. Il s’agit d’un événement coproduit par la municipalité, ainsi que le promoteur Robert Hakim
Marc Dupré donnera un spectacle en mode ciné-parc, le 25 juillet, à Saint-Honoré. Il s’agit d’un événement coproduit par la municipalité, ainsi que le promoteur Robert Hakim

Marc Dupré en mode ciné-parc à Saint-Honoré, le 25 juillet

Du point de vue de Robert Hakim, c’est l’équivalent d’un projet de recherche et développement. Pour la première fois de sa carrière, le promoteur présentera un spectacle en formule ciné-parc. Cet événement, organisé de concert avec la municipalité de Saint-Honoré, aura lieu sur le terrain de l’aéroport, le 25 juillet à 21h. Il mettra en vedette le chanteur Marc Dupré.

Vu la nouveauté de la chose, il n’est pas inutile de préciser que les billets mis en vente vendredi, par le truchement du réseau Réservatech, se rapportent à un véhicule et non un individu. Vendus au coût de 67,50 $, tout inclus, ils permettront à un maximum de six personnes par moyen de locomotion (la liste comprend les camions, les VUS, les motos et les automobiles) d’assister à la performance de l’artiste.

« Nous apprenons des expériences menées ailleurs et, si c’est concluant, nous ferons d’autres spectacles de ce genre. À ce moment-là, nous connaîtrons bien le contexte », a énoncé Robert Hakim lors d’une entrevue accordée au Quotidien. Il ajoute que les artistes sont nombreux à lever la main pour se produire à Saint-Honoré. Des groupes, entre autres, et pas des moindres.

« Il y en a une dizaine, au moins, qui ont le goût de jouer », confirme le promoteur. Bien placé pour les comprendre, lui qui a dû faire l’impasse sur la Grande Ourse, Le Festival des Bières du Monde, ainsi que le Festival international des Rythmes du Monde, il est heureux de compter sur Marc Dupré pour briser la glace.

Boostée par sa participation à l’émission La Voix, la popularité de cet artiste ne se dément pas, ce dont témoignent ses deux visites à Chicoutimi dans le cadre des Rythmes du Monde. Il a cartonné sur la zone portuaire et, quelques années plus tôt, sur la rue Racine. Même si c’était un dimanche et qu’il pleuvait à verse, ses fans, nombreux, s’étaient pressés devant la scène.

Le 25 juillet, bien sûr, les caprices du climat ne poseront pas problème. Le son sera accessible via la bande FM et tous seront à l’abri si les éléments se déchaînent. Le spectacle durera au moins deux heures, sans première partie, et les gens pourront arriver sur le site à compter de 19h. En passant, il se trouve au 51 rue de l’Aéroport.

« C’est un lieu extraordinaire. Vaste, clôturé et facile d’accès. En plus, il n’y pas de problème en ce qui touche l’électricité », décrit Robert Hakim. Outre la scène, des toilettes seront disponibles (avec lavabos) et pour les personnes aux prises avec un petit creux, il y aura des « food trucks ». En revanche, la vente de boissons alcoolisées sera interdite.

« Ce sera un public familial et l’objectif consiste à accueillir de 300 à 400 véhicules, ce qui permettrait de couvrir les frais découlant de ce spectacle, indique le promoteur. Il y a un risque, mais je le fais pour qu’il se passe de quoi chez nous et pour faire travailler notre monde. Tant mieux si ça peut nous “dégacer”. »

Les règles sanitaires feront évidemment partie de l’équation. Les billets seront émis sous forme électronique et la règle des deux mètres sera appliquée, tant pour les véhicules que pour les individus. On recommande également le port du masque lors des sorties, sans toutefois l’imposer.