Malik B, rappeur et membre fondateur du groupe américain The Roots, est mort à l’âge de 47 ans d'une cause non divulguée.
Malik B, rappeur et membre fondateur du groupe américain The Roots, est mort à l’âge de 47 ans d'une cause non divulguée.

Malik B, du groupe The Roots, s’est éteint à l’âge de 47 ans

Agence France-Presse
LOS ANGELES — Malik B, rappeur et membre fondateur du groupe américain The Roots, est mort à l’âge de 47 ans.

La nouvelle a été annoncée mercredi dans une publication du groupe sur les réseaux sociaux. La cause de la mort du rappeur né à Philadelphie n’a pas été révélée.

Malik B, de son vrai nom Malik Abdul Basit, a été un contributeur majeur du groupe, qui comprend aussi Ahmir «Questlove» Thompson et Tariq «Black Thought» Trotter. Il a participé à quatre albums avant de quitter The Roots en 1999. Le groupe a remporté son premier Grammy l’année suivante.

The Roots, qui se produit également en tant que groupe en résidence dans le Tonight Show de Jimmy Fallon, a rendu hommage à Malik B pour ses talents de rappeur et sa foi.

«Nous vous informons avec regret du décès de notre frère bien-aimé et membre de longue date de The Roots Malik Abdul Basit, a écrit le groupe sur Twitter. Qu’on se souvienne de lui pour son engagement envers l’islam et envers l’innovation, lui qui était l’un des MC les plus doués de tous les temps. Nous vous demandons de bien vouloir respecter sa famille pendant notre deuil.»

Malik B est revenu en tant qu’invité vedette sur les albums Game Theory (2006) et Rising Down (2008). À titre d’artiste solo, il a aussi fait paraître deux albums intitulés Street Assault et Unpredictable.