La comédienne et écrivaine Louise Portal agit comme porte-parole du Salon des métiers d’art du terroir. Elle pose ici en compagnie de Caroline Thériault, coordonnatrice de la Corporation des métiers d’art du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Louise Portal et l’investissement émotif de la création

Habituée des salons du livre, c’est plutôt au Salon des métiers d’art et du terroir du Saguenay–Lac-Saint-Jean que le public pourra rencontrer Louise Portal dans les prochains jours. Si elle ne crée pas de ses mains, la comédienne et écrivaine qui agit comme porte-parole de l’événement partage avec les artisans ce même investissement émotif lié à la création.

« Chaque fois que j’écris un livre, que j’aborde un nouveau rôle, que j’écris une chanson, quand j’étais dans ma carrière de chanteuse, c’était toujours un investissement émotif de ma part et je mettais tout mon être au service de mon oeuvre et je sais que les artisans, c’est ce qu’ils font », a partagé Mme Portal, qui s’apprêtait à faire le tour du salon pour rencontrer les artisans mercredi en fin d’après-midi.

Louise Portal, qui passait un moment dans la région en octobre et en novembre pour y donner des conférences, a été touchée par l’invitation du Salon des métiers d’art et du terroir de sa région natale, elle qui apprécie le savoir-faire et la qualité du travail des artisans.

Chicoutimienne d’origine, ses moments dans la région sont fréquents depuis qu’elle a fait d’un chalet son refuge, il y a deux ans, à Saint-David-de-Falardeau, un secteur qui est cher à sa famille.

La créatrice dans l’âme s’est d’ailleurs remise progressivement à l’aquarelle, pendant la même période, un médium qui lui rappelle des souvenirs d’adolescence. « Quand je suis devant un chevalet, avec des couleurs devant moi, mon mental se tait complètement et je m’abandonne à la création, comme quand j’écris », a souligné celle qui souhaite renouer avec ce plaisir qu’elle éprouvait à l’époque en maniant pinceaux et crayons.

La peinture fait d’ailleurs partie de son œuvre littéraire, dans laquelle les personnages de peintres sont fréquents, et de ses souvenirs familiaux, puisque son père appréciait peindre en nature.

Louise Portal rencontrera le public jeudi et samedi, journée où elle donnera également une conférence. Myriam Gauthier