La présidente d’honneur de l’exposition, Judith Tremblay, est celle qui a fait les démarche pour amener les artistes de l’Institut des arts figuratifs dans sa ville natale. Elle est elle-même membre, et le médium qu’elle apprécie le plus est l’aquarelle. ­

L’Institut des arts figuratifs à Alma

Présentée à la Maison des Bâtisseurs d’Alma jusqu’au 1er décembre, l’exposition Signatures regroupe les œuvres de 44 artistes de l’Institut des arts figuratifs. C’est la première fois que les membres de ce prestigieux institut exposent des œuvres dans la région.

C’est l’Odyssée des bâtisseurs qui organise cette exposition. Les gens y sont invités en semaine de 9 h à midi et de 13 h à 16 h 30 ainsi que le samedi de 9 h à 16 h. L’artiste almatoise Judith Tremblay est la présidente d’honneur de l’événement. Elle est très fière que l’Institut vienne dans sa région. « C’est vraiment une grande exposition. Les artistes ont une renommée nationale et même internationale. C’est un but à atteindre pour plusieurs artistes d’être accepté dans le regroupement », a confié l’artiste-peintre lors d’une entrevue téléphonique avec Le Quotidien.

L’exposition présente des oeuvres pour tous les goûts, selon Mme Tremblay, parce qu’il présente un bon éventail de sujets et de médiums.

Puisqu’elle-même est membre de l’Institut, Mme Tremblay a eu l’idée d’organiser l’événement dans sa ville natale. « J’ai fait des démarches auprès de l’Odyssée des Bâtisseurs et de l’Institut des arts figuratifs et ils étaient tous les deux intéressés », a-t-elle confirmé. Plusieurs artistes membres qui exposent, telles que Thérèse Fournier, Virginie Tanguay, Ginette Chevarie, Rosanne Larouche et Micheline Hamel, sont des artistes de la région.

Judith Tremblay est particulièrement fière de créer un événement artistique d’une telle envergure à Alma. « C’est important d’éduquer les gens avec des œuvres faites par des artistes, afin de leur montrer la différence entre une toile originale et une reproduction », a-t-elle poursuivi. L’artiste peintre trouve que c’est un endroit parfait pour s’initier à l’art parce qu’il y a vraiment une belle diversité dans les œuvres. « Tous les médiums sont représentés dans cette exposition, comme l’acrylique, l’aquarelle, le pastel et un peu de sculptures. En plus, il y en a vraiment pour tous les goûts avec des personnages, des paysages et des natures mortes, par exemple » a-t-elle continué.

Judith Tremblay se spécialise dans l’aquarelle, et est membre de la Société canadienne de l’aquarelle depuis 2001. Elle organisera une activité le 24 novembre, parmi les activités de l’exposition, où les gens sont invités à venir essayer l’aquarelle. Entre 13 h et 16 h, elle demande à la population de venir peindre de créer une œuvre collective avec elle qui représentera les familles de la région. Cette activité se fera dans le cadre de la journée de la généalogie.