Les personnages historiques de Claude Lafortune

L’histoire en papier de Claude Lafortune

De tous les animateurs qui ont oeuvré au petit écran, Claude Lafortune est un personnage unique. Le musée régional de La Pulperie présente une exposition, Colle, papier, ciseaux, qui dresse le portrait de cet humaniste, artiste et communicateur de grand talent.

« J’ai inventé mon métier. Ça n’existait pas ce métier-là. Je me souviens qu’au début, y’en a qui me disait : “T’es ben quétaine avec tes papiers, Lafortune ! ’’ », lance celui qui a marqué une génération comme animateur de L’Évangile en papier, dans un court film de la Fabrique culturelle projetée sur les murs du musée.

L’exposition offre un cours d’histoire condensé.

Si le nom de l’artiste s’est conjugué avec la religion pendant une bonne partie de sa carrière, les pièces fabriquées par Claude Lafortune ne sont pas nécessairement liées aux personnages bibliques.

L’éventail de sculptures de papier va des grands créateurs musicaux que sont Beethoven et Mozart aux fondateurs de la Nouvelle-France comme Samuel de Champlain, en passant par les grands personnages historiques comme Cléopâtre et l’auteur Miguel de Cervantes. Cette gamme de sculptures a tout de même un point en commun. Toutes les oeuvres démontrent le même souci du détail de l’artiste qui a fait du papier son matériau de choix.

Les personnages historiques de Claude Lafortune

«  Claude Lafortune est un artiste national que tout le monde connaît et qui rayonne depuis longtemps.  »
Rémi Lavoie

À côté de chacun des îlots se trouvent des plaques explicatives qui résument la vie des personnes qui ont inspiré Claude Lafortune. Colle, papier, ciseaux, avec sa richesse d’information, offre donc un petit cours d’histoire condensé.

Des affiches, réalisées par Claude Lafortune, sont aussi exposées.

Oeuvres en papier

Pour le directeur des expositions de La Pulperie, Rémi Lavoie, les oeuvres en papier de Colle, papier, ciseaux comportaient un attrait particulier pour le musée situé dans un édifice appartenant jadis à une compagnie de pulpe. Si ce clin d’oeil était intéressant, c’est l’envergure de la carrière de Lafortune qui a convaincu le musée régional de programmer cette exposition itinérante.

« Claude Lafortune est un artiste national que tout le monde connaît et qui rayonne depuis longtemps », affirme M. Lavoie pour expliquer les raisons derrière le choix de présenter Colle, papier, ciseaux.

Les personnages de l’exposition ne sont pas nécessairement issus de la religion. À l’avant-plan, on aperçoit Mozart.

« On ne voit pas les pièces de ses productions télé. Ce sont des pièces sculpturales de papier qui ont été réalisées spécifiquement pour l’exposition », ajoute M. Lavoie, lors du lancement de l’exposition.

Les sculptures de papier, installées sur des socles, ne sont pas protégées par des vitres, malgré leur aspect fragile. La proximité des oeuvres avec les visiteurs permet d’apprécier le talent de Claude Lafortune et de mesurer toute la dextérité nécessaire pour fabriquer ces créations.

Les oeuvres de Claude Lafortune sont présentées à La Pulperie jusqu’au 12 mai.

Les techniciens qui sont passés chez Claude Lafortune pour prendre les oeuvres exposées au musée régional ont rencontré un homme généreux. « On a découvert un monsieur formidable et gentil, avec une connaissance et une passion incroyable. Il est toujours comme ça », lance M. Lavoie.