Les collectionneurs de vinyles cherchaient la bonne affaire, mercredi, à Alma.

Les vinyles à l’honneur

Les amateurs de disques vinyles étaient pratiquement tous réunis au même endroit, mercredi soir, alors qu’une soirée de vente et d’échange de ce support musical très en vogue se déroulait à Alma. Pour l’occasion, le Café du clocher avait des allures de caverne d’Ali Baba pour les collectionneurs.

Une vingtaine de vendeurs et beaucoup plus de passionnés et d’acheteurs participaient à la deuxième réunion du genre à Alma. 

Ce type de soirée n’est pas nouveau au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Vanessa Boily, l’instigatrice du rassemblement almatois, s’est inspirée de ce qui se fait déjà à la Brasserie d’Arvida. « Tout a débuté sur Internet. Dans ces soirées, on rencontre les gens avec qui on discute dans les groupes de discussion dédiés aux vinyles. La musique nous rapproche. On fait de belles rencontres et de belles découvertes », témoigne celle qui était déjà très satisfaite de l’achalandage en début de soirée. 

Le plaisir était unique à chaque mélomane présent lors de cette soirée d’achat, vente et échange. Certains étaient au rendez-vous pour une quête de 33 tours rares alors que d’autres s’ouvraient plutôt à la découverte. 

Déjà, Vanessa Boily pense à la prochaine soirée. Elle aimerait bien offrir un minimum de quatre rassemblements du genre par année. D’ailleurs, elle ouvre la porte à une troisième rencontre à l’automne. 

Vanessa Boily espère organiser un minimum de quatre soirées de vente et d’échange de vinyles.