Michel Gagnon, du Symposium de Saint-Félix-d’Otis, Dolande Fortin, du Symposium d’art contemporain de Rivière-Éternité, Yvonette Bernier, du Symposium provincial des villages en couleurs de L’Anse-Saint-Jean et Petit-Saguenay et Gérald Savard, préfet de la MRC du Fjord, ont annoncé mercredi la création de la première édition du Festival des couleurs du Fjord.

Les symposiums du Bas-Saguenay s’unissent

L’harmonie ne régnera pas seulement sur les toiles, cet automne, dans le Bas-Saguenay. Les trois symposiums de la MRC du Fjord-du-Saguenay s’unissent pour créer un nouvel événement, le Festival des couleurs du Fjord, qui aura lieu du 5 au 7 octobre prochain.

Durant la conférence de presse tenue mercredi pour le lancement du festival, on comprend que les trois événements, soit le Symposium de Saint-Félix-d’Otis, le Symposium d’art contemporain de Rivière-Éternité et le Symposium provincial des villages en couleurs de L’Anse-Saint-Jean et Petit-Saguenay, n’ont pas toujours travaillé dans une optique de coopération.

« Les trois symposiums sont apparus sans s’être concertés », raconte Anicet Gagné, conseiller municipal à L’Anse-Saint-Jean. « Il y avait une certaine frustration parmi les fondateurs du symposium de L’Anse-Saint-Jean, de voir que d’autres symposiums étaient apparus dans le décor et qui arrêtaient les touristes au passage. Ça n’a pas été facile d’oublier le passé, mais c’est fait », ajoute M. Gagné.

Des démarches entreprises par les maires de L’Anse-Saint-Jean et de Petit-Saguenay ont permis à tout ce monde de s’asseoir et de trouver un intérêt commun. L’année 2018 marque donc officiellement la fin de la compétition entre les événements et marque le début d’une nouvelle ère de collaboration fructueuse pour tous.

Nouveau festival
Dans les faits, ce mariage de raison permettra aux trois événements de mettre des ressources en commun et d’aller plus loin. Ensemble, il sera plus facile de trouver des commanditaires, de faire de la publicité, les relations avec les médias et la promotion du Festival des couleurs du Fjord, pense Dolande Fortin, responsable du comité organisateur du Symposium d’art contemporain de Rivière-Éternité.

Pour le volet artistique, chaque événement conserve sa personnalité et sa couleur. Les symposiums demeurent aussi maîtres de leur programmation.

Le but avoué de cette nouvelle appellation est de rejoindre une clientèle plus jeune pour l’initier aux arts visuels et pour lui donner l’envie d’acheter des œuvres. « Le but ultime demeure de mettre les artistes sous les projecteurs, pour faire connaître leur travail » lance le préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay, Gérald Savard. Les trois symposiums demeurent aussi des lieux privilégiés pour mettre le public en contact avec les artistes et permettre de riches échanges entre les deux.

Du côté de la programmation, le Symposium provincial des villages en couleurs de L’Anse-Saint-Jean et Petit-Saguenay présente 45 artistes différents en tout dans les deux villages. Celui de Saint-Félix-d’Otis met en vedette 17 peintres et deux sculpteurs, alors que Rivière-Éternité réunit une vingtaine de peintres, sculpteurs et artisans. En tout, le premier Festival des couleurs du Fjord regroupe plus de 80 créateurs.

Passeport
Le Festival des couleurs du fjord aura lieu dans quatre endroits distincts, dans les villages de Saint-Félix-d’Otis, Rivière-Éternité, L’Anse-Saint-Jean et Petit-Saguenay. Un lancement commun est organisé à L’Anse-Saint-Jean le 5 octobre.

Pour favoriser la visite de tous les symposiums, le Festival des couleurs du Fjord délivre un passeport qu’il faudra faire estampiller dans les quatre différentes municipalités. Ceux qui feront le trajet complet pourront gagner un ensemble de prix prestigieux, qui met en valeur les commerçants de La Baie et du Bas-Saguenay.