Caroline Riverin campe différents personnages dans la production, notamment June Carter.

Les soeurs Riverin: un spectacle qui leur colle à la peau

Depuis toujours, Québec Issime rime avec soeurs Riverin. Fidèle, le trio a mis la main à la pâte afin de présenter Cow-boys de Willie à Dolly à Chicoutimi. Le projet leur tient particulièrement à coeur, elles à qui le style country colle à la peau.

Karine, Marie-Ève et Caroline Riverin sont de toutes les productions de Québec Issime. Et même si l’une d’entre elles ne sera pas sur la scène du Théâtre Banque Nationale, le spectacle portera sa marque, puisqu’elle a grandement collaboré à sa conception.

Le trio était là dès la création du spectacle, en 2011. Les trois soeurs sont montées sur scène à Labrecque où il a été présenté une première fois, puis ont répété l’expérience à Saguenay, Sherbrooke et dans plusieurs autres villes.

«On a une histoire d’amour avec ce spectacle. C’est l’fun de le faire en famille, avec une équipe avec qui on travaille depuis longtemps. Quand Cow-boys est présenté, on essai de se libérer», confirme Caroline, qui a dû se faire remplacer sur le spectacle Québec Issime chante Starmania présenté en même temps à Sherbrooke.

«Je partage un rôle avec quelqu’un d’autre dans Starmania. Ça me permet de me libérer pour retourner chez nous cet été», souligne-t-elle.

La situation est toute autre pour Marie-Ève, qui a plusieurs contrats de ‘‘coaching’’ vocal. «C’était incompatible avec mes autres projets. C’était un choix déchirant de ne pas chanter sur Cow-boys, j’aurais aimé être là et chanter avec mes soeurs. Par contre, je travaille à la direction artistique, la mise en scène, la direction musicale et vocale. Je serai là à la première.»

Catherine Martin, une autre membre de la grande famille Québec Issime, prendra le relais au TBN. En plus d’elle et des soeurs Caroline et Karine Riverin, l’équipe d’interprètes compte Dominique Godin, Philippe Berghella et Yanick Lanthier. Ensemble, ils présenteront huit spectacles en deux semaines.

«Cow-boys, c’est une rétrospective de la musique country des années 30 à aujourd’hui, un feu roulant des plus gros ‘‘hits’’ du country américains et québécois. C’est comme si on ouvrait un album de souvenirs des plus grands classiques», décrit Marie-Ève.

Les soeurs Riverin apprécient particulièrement le spectacle. «C’est un show qui nous colle à la peau. C’est un peu notre show chouchou, même si on les aime tous. On aime ce type de musique et Marie-Ève nous a attribué des chansons qui nous vont bien», affirme Karine, qui interprète notamment des titres de Patsy Cline, Julie Daraîche et Édith Butler.

«C’est de la musique du coeur, une musique qui parle directement aux gens », estime Caroline, qui pose notamment sa voix sur des pièces de Dolly Parton, Shania Twain et June Carter.

«C’est de l’énergie et de l’émotion. C’est rassembleur. C’est un genre que les gens ne pensent pas connaître autant, mais ils connaissent plein de chansons. Ils sont surpris. C’est souvent le commentaire qu’on reçoit à la fin», ajoute Karine.

Les soeurs Riverin confirment que le plaisir de la troupe sur scène sera perceptible pour les spectateurs.

«C’est un gros party. On a du fun ensemble, ce n’est pas juste une impression», assure Caroline.

Cette fois, le plaisir des trois soeurs s’étendra bien au-delà de la scène. Elles comptent bien profiter de leur passage à Saguenay pour revoir la parenté et retourner dans leurs endroits préférés. «On est des filles de famille. On a aussi hâte de retourner dans nos restos favoris. On va ramener toutes sortes de nourriture à Montréal», assurent-elles, salivant déjà en évoquant les différents mets qu’elles rapporteront dans leurs bagages.