Cette photographie réunissant plusieurs partenaires régionaux du Conseil des arts et des lettres du Québec, il y a quelques jours, témoigne de l'intérêt que suscite le programme Soutien à la création, à la production et au rayonnement.

Les régions trouveront leur compte

Depuis le temps qu'il assume la direction générale de Culture Saguenay-Lac-Saint-Jean, Lucien Frenette en a vu passer des programmes. Rares sont ceux qui ont suscité un enthousiasme équivalent à celui qui l'occupe ces temps-ci, toutefois. Il s'agit du programme d'aide Soutien à la création, à la production et au rayonnement, une initiative lancée par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ).
« Ce programme constitue un levier qui aidera à développer les arts dans les régions. L'une de ses qualités tient au fait qu'il est ouvert à tous, y compris ceux qui ne sont pas déjà dans la machine. On sait comment il est difficile d'obtenir des subventions dans un tel contexte », met en lumière celui qui quittera ses fonctions cet automne, après 14 ans de loyaux services.
Pour donner vie au programme, il fallait que des acteurs locaux se joignent au CALQ. Ce fut chose faite il y a quelques semaines, lorsque le conseil a entériné l'Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité. Toutes les MRC de la région, les villes de Dolbeau-Mistassini et Saguenay, Culture Saguenay-Lac-Saint-Jean et le Conseil des arts de Saguenay se sont alors engagés pour une période de trois ans.
Ensemble, ces entités ont accepté de verser une somme de 370 000 $ que le CALQ doublera, ce qui représente une enveloppe globale de 740 000 $. Cela constitue un montant appréciable et si d'autres partenaires lèvent la main, ils auront la chance d'embarquer dans le train en marche. « Ça aussi, c'est très bien. Une ville comme Alma, par exemple, pourrait se joindre au groupe en cours de route », fait observer Lucien Frenette.
Rencontres d'information
Comme son nom l'indique, le nouveau programme s'adresse aux organismes culturels, ainsi qu'aux artistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui ont des projets nécessitant un appui financier. « Ils peuvent être reliés à une création, à du développement de publics, à de la diffusion ou du soutien organisationnel », note le directeur général de Culture Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Il ajoute que les dossiers seront évalués par des pairs, mais au préalable, évidemment, il importe de soumettre sa candidature. C'est avec cette idée en tête qu'une série de rencontres a été lancée le 19 septembre. Les organismes culturels et les artistes professionnels étaient invités à y assister et plusieurs l'ont fait à l'occasion des premières séances tenues à Roberval, Dolbeau-Mistassini, Alma et Chicoutimi.
Deux autres rendez-vous ont lieu mardi, soit à 10 h, au centre communautaire La Petite École de L'Anse-Saint-Jean, puis à 14 h, à la salle du conseil municipal de Saint-Fulgence. « Nous sommes là pour accompagner les gens dans le cadre de cette démarche. Il est même possible que des rencontres soient ajoutées », mentionne Lucien Frenette.
Plus il y aura de candidats et plus il sera content, d'autant que ce programme serait plus souple que les programmes réguliers du CALQ. Les candidats potentiels ont jusqu'au 30 novembre pour soumettre une demande et s'ils ont besoin d'un coup de pouce afin de remplir le formulaire, Culture Saguenay-Lac-Saint-Jean les invite à recourir à ses services. Les premières subventions seront distribuées au printemps 2018.