Michel Fréchette et Michel Ranger du Théâtre de l'Avant-Pays sont heureux de présenter le fruit du labeur de la compagnie montréalaise. Des marionnettes qui font partie de la collection personnelle de Michel Fréchette complètent d'ailleurs l'exposition.

Les marionnettes, d'hier à aujourd'hui

Une reine, un soldat, un chien, un écureuil, un extraterrestre, un robot... En plus de 40 ans, de nombreux personnages ont été créés pour donner vie aux pièces du Théâtre de l'Avant-Pays. Jusqu'au 17 septembre, quelque 70 d'entre eux cohabitent dans une salle du Centre national d'exposition de Jonquière dans le cadre de l'exposition Marionnettes et imaginaire, qui retrace le parcours de la compagnie.
Le Théâtre de l'Avant-Pays a été fondé en 1976. Depuis, la compagnie montréalaise transporte les enfants dans différents univers grâce à ses marionnettes. Chaque année, elle offre en moyenne entre 80 et 100 représentations.
L'exposition rétrospective présentée au CNE en collaboration avec le Théâtre La Rubrique dans le cadre du Festival international des arts de la marionnette à Saguenay (FIAMS) permet de voyager à travers les productions et les époques, de découvrir l'évolution des esthétiques au fil de 40 années de création. Le visiteur peut apprécier les différents genres, la diversité, la rigueur et le travail des concepteurs. 
L'exposition regroupe près de 70 marionnettes issues de différentes périodes. Le visiteur peut notamment découvrir des marionnettes à gaine, à tige et à gueule, des marionnettes pour manipulation frontale et des figurines à plat. 
« C'est une très grosse exposition. Elle a été présentée en 2015 à la Maison de la culture de Montréal pour souligner la 40e saison de la compagnie, dans le but de montrer le rôle de la marionnette dans la création et de nos créations sur l'imaginaire. L'idée est de retracer l'histoire de ce qu'on a fait et des collaborations », décrit Michel Fréchette, membre fondateur de la compagnie et directeur artistique du théâtre de 1976 à 2015.
Avec le Théâtre de l'Avant-Pays, certains objets s'animent.
Une fresque historique raconte en photos et en illustrations l'évolution de la compagnie et des gens qui y ont travaillé.
L'exposition se divise en quelques thèmes. Il est notamment question des sources d'inspiration, des marionnettes et leurs concepteurs, des types de marionnettes, des animaux marionnettes, des créatures de l'imaginaire, des marionnettes de différents pays et des objets qui deviennent des marionnettes. Chaque tableau construit à partir de plusieurs marionnettes est accompagné d'un texte explicatif.
Des dessins d'enfants ont aussi été mis en parallèle avec les représentations réelles dans une section intitulée La perception de l'enfant spectateur. « Ça permet de voir comment ils interprètent ce qu'ils voient », explique Michel Fréchette. 
Des marionnettes historiques, issues de la collection personnelle de Michel Fréchette, complètent l'exposition.