Le chef Jean-Michel Malouf promet un concert coloré et imagé.

Les Maîtres français: splendeur et intériorité L’Orchestre célèbre la langue de Molière en trois tableaux

L’Orchestre symphonique du Saguenay–Lac-Saint-Jean présentera son quatrième et avant-dernier grand concert de l’année, samedi, au Théâtre Banque Nationale. Les amoureux de la langue de Molière seront servis avec Les Maîtres français : splendeur et intériorité, un concert imagé et dédié à la regrettée Céline Perreault, qui a passé de nombreuses années au sein de l’orchestre.

L’Orchestre symphonique et son chef Jean-Michel Malouf convient le spectateur à un triptyque avec de grands maîtres français : Ravel, Debussy et Fauré. « C’est notre concert dédié à la langue française, présenté sur trois tableaux, superbement orchestrés. Le spectateur aura l’impression de pouvoir toucher le son », indique le chef Jean-Michel Malouf, lors d’un entretien téléphonique accordé au Progrès. 

L’un des tableaux mettra en scène un choeur de femmes, qui illustreront les sirènes des Nocturnes de Debussy. « Ce tableau est splendide, très coloré et fort imagé. Le Requiem de Fauré, lui, est une oeuvre plus intérieure et mettant en scène un choeur mixte. Il célèbre le repos éternel, une messe des morts. Ce sera un beau voyage pour les spectateurs », explique le chef d’orchestre. 

« C’est notre concert dédié à la langue française, présenté sur trois tableaux, superbement orchestrés. Le spectateur aura l’impression de pouvoir toucher 

le son. »

Jean-Michel Malouf

Le concert est dédié à Céline Perreault, une musicienne qui est décédée l’an dernier d’une maladie fulgurante. « Mme Perreault était très appréciée. Elle était pianiste et chef de choeur. Nous voulions lui dire un dernier au revoir », a affirmé le chef Malouf. 

Causerie

Avant le concert, Jean-Michel Malouf convie le public à une causerie, comme l’orchestre symphonique avait organisé lors de son spectacle avec les élèves de l’école La Carrière, il y a quelques semaines. 

« Nous répétons l’expérience, car les gens avaient bien aimé ça. Je donne des pistes d’écoute au public. Les plus néophytes peuvent s’y retrouver et peut-être mieux apprécier le concert », a indiqué le chef d’orchestre. 

Nanette Workman

Par ailleurs, le dernier concert de l’Orchestre symphonique aura lieu le 21 avril, dans le cadre du Festival jazz et blues de Saguenay. Fait intéressant, le concert mettra en vedette Nanette Workman.

« Ce sera du classique, mais nous jouerons également le répertoire de Nanette Workman, et elle se joindra à nous. Ce sera vraiment une belle soirée ! », a ajouté M. Malouf. 

Le concert de samedi débutera à 19 h 30. 

Ceux qui veulent participer à la causerie sont priés de se présenter à 18 h 45.