La pièce sera jouée à 14h à l’église de Saint-Gédéon le 9 décembre.

Les lutins en cavale dans la région

Fidèle à son habitude, l’équipe de la Route des Légendes, pilotée par l’auteur Jimmy Doucet, fait une tournée régionale pour présenter la pièce de théâtre À la recherche des lutins joueurs de tours.

Le lutin le plus malcommode de tout le pôle Nord s’est échappé ! Et il ne faut surtout pas le laisser entrer dans les maisons, de peur qu’il cause trop de dommage. Pour le retrouver, le père Noël a dépêché toute une escouade de personnages magiques qui partent à sa recherche.

Tel est le résumé de la pièce écrite par Jimmy Doucet, l’auteur et producteur de la pièce qui fait une tournée des salles communautaires et des églises de la région à la veille de Noël.

L’histoire de cette pièce remonte à 2013, alors que la municipalité de Saint-Eugène-d’Argentenay avait passé une commande à Jimmy Doucet pour une exclusivité régionale. Après la parution, l’auteur a par la suite vendu sa pièce à l’international. « L’histoire d’un lutin joueur de tours est un concept très populaire partout sur la planète », mentionne le créateur, avant d’ajouter que la pièce a notamment été vendue en Russie et en Estonie, et même traduite en grec. En Estonie, les acteurs ont même adopté l’accent québécois pour jouer la pièce, s’amuse Jimmy Doucet.

Cette année, plusieurs municipalités ont réservé un spectacle de Noël à la Route des Légendes… avant même que la pièce ne soit mise sur pied. « Le concept existe depuis six ans et les gens avaient confiance qu’on produirait quelque chose de bien même s’ils ne connaissaient pas le contenu », ajoute l’homme qui avait envie de remettre la pièce au goût du jour.

Et c’est ce qu’il a fait en montant une pièce, mise en scène par Hubert Bolduc, destinée à être jouée dans huit municipalités de la région. Alors que trois représentations avaient déjà eu lieu à Larouche, Albanel et à St-Eugène-d’Argentenay au moment de notre entrevue vendredi, d’autres spectacles étaient prévus le 1er décembre à Saint-Nazaire et à l’Ascension de Notre-Seigneur, le 2 décembre à St-Thomas-Didyme et à Girardville, puis à 14 h à l’église de Saint-Gédéon le 9 décembre. Avec le concept de pièces itinérantes présentées dans plusieurs villages mis sur pied avec La caravane en panne, Jimmy Doucet a réussi à bâtir un modèle d’affaires unique, qui permet aux enfants et aux adeptes de théâtre des petites municipalités d’avoir accès au 7e art. 

« C’est vraiment trippant de se démarquer et de faire des choses qui sortent de l’ordinaire », soutient l’homme qui pilote la Route des légendes. Le concept est si intéressant que d’autres régions souhaitent désormais imiter le concept.