Comme des centaines de mélomanes, Luc Bouchard et Huguette Girard, du Centre JMC Saguenay, seront privés des concerts des Jeunesses musicales du Canada au cours de la prochaine saison. L’organisation nationale a en effet annoncé, il y a quelques jours, que la programmation 2020-2021 serait décalée d’un an.
Comme des centaines de mélomanes, Luc Bouchard et Huguette Girard, du Centre JMC Saguenay, seront privés des concerts des Jeunesses musicales du Canada au cours de la prochaine saison. L’organisation nationale a en effet annoncé, il y a quelques jours, que la programmation 2020-2021 serait décalée d’un an.

Les Jeunesses musicales annulent leur programmation 2020-2021

Pour la première fois de leur histoire, les Jeunesses musicales du Canada (JMC) mettront une croix sur la programmation d’une année complète. La cause est facile à deviner. Une fois de plus, le coupable est le coronavirus, dont on sait qu’il pourrait redevenir menaçant à l’arrivée du temps froid.

Responsable des activités grand public, Yogane Lacombe a annoncé la mauvaise nouvelle aux responsables des chapitres régionaux, il y a quelques jours. Il a profité de l’occasion pour confirmer que la plupart des artistes qui devaient se produire en 2020-2021 auront la chance de le faire l’année suivante.

« On se doutait un peu que ça arriverait, mais notre clientèle est fidèle. Certains abonnés suivent cette série depuis 30 ou 40 ans. Nous avons donc confiance que les gens seront de retour à l’automne 2021 », a confié le président du Centre JMC Saguenay, Luc Bouchard, au cours d’une entrevue accordée au Progrès.

Lui-même étant un fervent mélomane, au même titre que son épouse, Huguette Girard, il est déçu de la tournure des événements, tout en réalisant que c’était inévitable. La popularité des concerts présentés à la salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière est telle, en effet, que même la norme de 50 personnes introduite récemment n’aurait pas suffi.

« Il aurait fallu que les artistes jouent cinq fois le même programme, à cause de la distanciation. En plus, nous devons tenir compte du fait que la majorité de nos abonnés, ainsi que de nos nombreux et ardents bénévoles, sont âgés de plus de 65 ans. Or, la salle renferme 396 places », fait observer Luc Bouchard.

Le concert de la relève

Cette année, un seul événement n’a pas eu lieu à Jonquière, soit celui du 3 mai, mettant en vedette des artistes de la relève provenant du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Il s’agit d’une tradition que chérit le Centre JMC Saguenay, qui en est le maître d’oeuvre. Il y tient tellement que ce rendez-vous est le seul qui sera proposé la saison prochaine, quelque part en mai.

« Nous tenons à le reprendre et la date est même réservée. J’espère que les artistes que nous souhaitions inviter seront toujours disponibles et que nous aurons le feu vert des autorités », mentionne Luc Bouchard.

Les abonnés n’auront rien à débourser, puisqu’ils avaient déjà payé pour ce qui aurait constitué leur cinquième concert de la saison.