Le groupe est composé de Jonathan Lafrance, Étienne Barry, Anna Frances Meyer, Alexis Roberge, Sébastien Paquin et Jocelyn Gagné.

Les héritiers du disco s’amènent à Saint-Prime

La party devrait lever, vendredi soir, au Vieux-Couvent de Saint-Prime, avec la visite de l’éclectique troupe Barry Paquin Roberge, qui se présente comme l’héritière du disco québécois des belles années.

« C’est un peu du disco psychédélique, à cheval sur plusieurs époques. C’est de la musique le fun, de party. On est de grands amateurs du disco québécois. On oublie souvent que Montréal a été vraiment une capitale de la musique disco dans les années 70. C’est cette ‘vibe’ là qu’on recherche, les harmonies des BeeGees, des Beach Boys, etc. On est très ouverts », explique Étienne Barry, qui est l’un des trois membres fondateurs du groupe bien connu sur la scène nocturne montréalaise.

Première visite

Pour leur première visite en sol jeannois, qui est également l’avant-dernier spectacle de l’année du groupe, la troupe composée au départ d’Étienne Barry, d’Alexis Roberge et de Sébastien Paquin est maintenant accompagnée de Jonathan Lafrance, Anna Frances Meyer et Jocelyn Gagné aux harmonies et percussions.

Le groupe actuel joue ensemble depuis un peu plus d’un an et revient tout juste d’une tournée qui les a menés en Islande, en Allemagne et en Amérique latine.

« C’est un peu une mission exploratoire, un échange culturel entre les gouvernements du Québec et du Chili qui font venir des groupes pour des trucs comme M pour Montréal. On allait à la découverte d’un autre public. C’est tout un processus de pure découverte de jouer devant des gens qui n’ont aucune idée t’es qui », raconte Étienne Barry, qui s’occupe des notes haut perchées à la BeeGees durant les spectacles.

Barry Paquin Roberge, ce sont plein de chansons originales qui sont jouées sur scène, mais qu’on ne retrouve pas – pour l’instant – sur un album, mais à en croire Étienne Barry, le groupe entrera en studio dès l’an prochain.

Les vidéoclips de la troupe, dont la suggestion du groupe, Pawnshop Bargain, sont toutefois disponibles sur le site YouTube.

Les billets pour le spectacle de vendredi soir, qui commencent dès 21 h, sont en vente à l’admission générale au coût de 22 $.