Le réalisateur Émile Gaudreault amorcera le tournage d’un nouveau film le 6 août.

Les arts express

Émile Gaudreault et Louis-José Houde, prise 4

Le réalisateur Émile Gaudreault amorcera le tournage d’un nouveau film le 6 août. Le projet du scénariste, producteur et réalisateur originaire d’Alma mettra en vedette Louis-José Houde. L’humoriste et le réalisateur ont déjà collaboré sur De père en flic 1 et 2 ainsi que sur Le sens de l’humour, dont une partie avait été tournée à Saguenay. 

« Je suis ravi de cette quatrième collaboration avec Louis-José Houde. Il possède toutes les qualités que je recherche chez un acteur : charisme infini, sens de l’humour extrême, une intelligence et une volonté de se dépasser, d’aller toujours plus loin. Il est l’interprète idéal pour jouer Simon, ce personnage de mythomane que j’ai créé avec mes complices Sébastien Ravary et Éric K. Bouliane », affirme Émile Gaudreault, dans un communiqué. 

La nouvelle comédie, intitulée MYTHO, raconte l’histoire de Simon, un menteur compulsif à qui les proches lancent un ultimatum. Il doit dire la vérité. Un mensonge de trop provoque la concrétisation de tous les mensonges qu’il a racontés, entraînant une série de catastrophes. La comédie fantaisiste se retrouvera sur les écrans du Québec à l’été 2019.

Fred Fortin en solo

Fred Fortin se produira à deux reprises en solo dans la région en fin de semaine. Après un passage sur la Zone portuaire pour La Noce, où il présentera ses pièces, samedi, de 14h10 à 15h, l’auteur-compositeur-interprète montera sur la scène de l’Auberge Île du Repos dimanche soir, à 21h. Le natif du Lac-Saint-Jean revisitera en solo les pièces de ses albums, dont celles de son dernier opus Ultramarr, qui a été sacré meilleur album par la critique, à l’ADISQ 2016, en plus de lui valoir le titre d’auteur-compositeur-interprète de l’année. Fred Fortin proposera des versions minimalistes des pièces en assumant à la fois la voix, la batterie, l’harmonica et la guitare.

Préfontaine s’offre Bach et Mendelssohn

L’organiste Yves G. Préfontaine offrira un récital consacré à Johann Sebastian Bach (1685-1750) et à Felix Mendelssohn (1809-1847), le mercredi 11 juillet. Le concert est prévu à 19h30, à l’église Saint-Jérôme de Métabetchouan. Le concert intitulé Bach et Mendelssohn à Leipzig: rencontre impossible? fait référence au fait que les deux compositeurs ont vécu à Leipzig, en Allemagne, à des époques différentes. Le programme comprend les trois Préludes et Fugues de Felix Mendelssohnn-Bartholdi, les 6 Chorals Schübler, le Praeludium en mi, le Pedal-Exercitum et le choral Schmücke dich, ô liebe Seele de Johann Sebastian Bach. Le coût d’entrée est de 20$.

Découvrir l’art de Giuseppe Benedetto

L’artiste du verre Giuseppe Benedetto propose des démonstrations de verre soufflé dans son atelier-boutique Touverre, situé au 3205, boulevard de la Grande-Baie Sud, tout l’été. Du mercredi au samedi, les visiteurs peuvent découvrir son art, entre 9h30 et 17h. Pour assister à une démonstration, il en coûte 6,50$ pour un adulte, 5,50$ pour un étudiant et 17,25$ pour une famille. Il n’est pas nécessaire de réserver. Les portes de la boutique, qui prend des allures de musée, sont aussi ouvertes à tous, gratuitement. En plus des oeuvres en verre, les visiteurs peuvent ainsi découvrir des peintures et des sculptures de l’artiste.

Lundis musicaux à La Pulperie

À compter du 9 juillet, La Pulperie propose Les lundis musicaux, des spectacles accessibles gratuitement qui mettent en vedette des artistes régionaux. Le 9 juillet, les spectateurs auront droit aux grands classiques du rock progressif des années 70 et 80 grâce au groupe EFX Classic Rock. Le 16 juillet, le blues sera à l’honneur avec Combo Blues. Le 23, la formation Les 63 tours fera résonner la musique des années 50 à aujourd’hui sur le site. La semaine suivante, Bruno’s Rock Band s’attaquera au rock des années 60 et 70. Le 6 août, So Much Swing (photo) animera la scène avec un hommage aux crooners américains. Le 13, ce sera au tour de Guy et ses copains de proposer des chansons populaires francophones et anglophones ainsi que des pièces rétro. Finalement, le 20 août, le Quatuor jazz Richard Groleau clôturera la série de spectacles sur des notes jazz et de blues. Tous les spectacles débutent à 20h.