Les arts en bref

Ligue Rock

Pour une neuvième année, la Ligue Rock présente une série de spectacles dans des villes différentes, souvent à l’intérieur de salles intimistes. Fait à signaler, la prochaine édition, qui se déroulera du 5 au 21 mars, mobilisera plusieurs artistes originaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dont Fred Fortin et Olivier Langevin, Voivod, Dany Placard, de même que Poulin. La nouveauté tient aux destinations qui se sont ajoutées aux anciennes, telles que Montréal, Terrebonne et Saint-Hyacinthe. Des événements auront lieu à Gatineau, Shawinigan et Alma, qui participera grâce à un partenariat noué avec le Café du Clocher. Dans cet établissement, l’affiche comprend la Saguenéenne Valérie Poulin, Tremblay73 et les Hôtesses d’Hilaire (photo), attendus le 19 mars. 

+

JEAN-PIERRE TREMBLAY

Vous avez manqué de temps pour voir l’exposition de Jean-Pierre Tremblay, intitulée Mémoire affective ? Si tel est le cas, rassurez-vous. La bibliothèque municipale de Chicoutimi a décidé de la prolonger jusqu’au 31 mars, alors qu’elle devait prendre fin le 20 janvier. Rappelons qu’elle réunit des photographies volontairement floues, ce qui leur confère une touche de poésie qui a touché beaucoup de monde. « Je suis content que les collectionneurs qui ont acquis certaines images aient accepté de s’en séparer plus longtemps que prévu. Ça permettra à plus de gens de voir l’exposition », m’a confié Jean-Pierre Tremblay.

+

LANCEMENT DE TÉNÈBRE

Sitôt publié, le premier roman de Paul Kawczak, Ténèbre, génère un buzz aussi impressionnant que justifié. Cette histoire qui se déroule au Congo belge, à la fin du 19e siècle, possède un côté sombre, un brin mystique, qui a séduit maints lecteurs en Europe et au Québec. Publiée par la Peuplade, où l’auteur assume la fonction d’éditeur, elle fera l’objet d’un lancement le 6 février à 17 h, au Centre Bang de Chicoutimi. C’est à la librairie Point de suspension, située au 132 rue Racine Est, que les amateurs de littérature pourront rencontrer Paul Kawczak. Le programme comprend la lecture d’un extrait et de la musique proposée par le DJ Martin Desgroseilliers. Comme le concept est celui d’une soirée doom/black metal, on émet la recommandation suivante : « Habillez-vous en noir et sortez le eye-liner  pour un voyage festif au bout de la nuit .»

+

MARTIN GAUDREAULT EN SOLO

Ouverte récemment, au 2365 rue Saint-Dominique, à Jonquière, la Galerie 5 accueille une exposition solo du photographe robervalois Martin Gaudreault : Enchevêtrement de lumières. Elle sera présentée du 3 au 29 février et réunit des images témoignant du goût de l’artiste pour les sites naturels. Chaque lieu sert de support à une expérience esthétique et comme l’illustre la photographie accompagnant ce texte, captée à Sainte-Pétronille, l’homme exploite la luminosité avec bonheur, souvent en fin de journée. Précisons que le vernissage est prévu pour le 7 février, à 17 h. Tous sont invités à y assister.