Le Quotidien
Voici à quoi ressemblait le dispositif conçu par le photographe Frédéric Cantin dans le cadre du projet Archives vivantes. Il trouvera son aboutissement à la faveur d’une exposition tenue dans les locaux de IQ L’Atelier, à compter du 29 novembre.
Voici à quoi ressemblait le dispositif conçu par le photographe Frédéric Cantin dans le cadre du projet Archives vivantes. Il trouvera son aboutissement à la faveur d’une exposition tenue dans les locaux de IQ L’Atelier, à compter du 29 novembre.

Les «Archives vivantes» de Frédéric Cantin

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Pendant plusieurs mois, le photographe Frédéric Cantin a reproduit une expérience menée dans les années 1950 à New York. Il a demandé à des gens de prendre la pose devant un miroir sans tain, ce qui ne l’a pas empêché de réaliser d’autres clichés avant et après la séance, dans un contexte porteur d’une plus grande spontanéité. C’est le fruit de ce travail qui sera présenté le 29 novembre à 17h, à la faveur d’une exposition proposée par IQ L’Atelier.