Membre de l’Orchestre symphonique de Montréal depuis 26 ans, Denis Bluteau jouera en compagnie des membres de l’Ensemble Renouveau, le 15 août, à l’occasion d’un concert tenu à la chapelle Saint-Cyriac.

L’Ensemble Renouveau en concert à Saint-Cyriac

De jeunes interprètes en compagnie d’un vétéran. Des airs classiques, mais aussi des musiques de film et des clins d’œil à la chanson française. Telle est la proposition formulée par l’Ensemble Renouveau, qui donnera deux concerts, cette semaine, au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le premier aura lieu le 15 août, à 20 h, à la chapelle Saint-Cyriac, tandis que le lendemain, toujours à 20 h, les mélomanes pourront l’entendre en se rendant au camping L’Évasion de Saint-Gédéon.

Ces rendez-vous mettront en vedette le flûtiste Denis Bluteau, membre de l’Orchestre symphonique de Montréal depuis 26 ans. Lui qui a grandi à La Baie aime jouer dans la région, ce qui est plus facile à la belle saison. Or, depuis trois ans, sa route croise celle de l’Ensemble Renouveau, dont l’un des fondateurs est le violoncelliste Simon Desbiens. Celui-ci est né à Québec, mais du sang bleu coule dans les veines de ses parents.

« Denis est un ami de la famille », souligne Annie Desbiens, la tante de Simon, qui donne un coup de main aux communications. Voyant que la formation se produisait pendant l’été, ce qui se marie bien à son agenda, il a exprimé le désir de travailler avec ses jeunes camarades. Ceux-ci comprennent la soprano Évelyne Larochelle, la violoniste Émilie Auclair et le pianiste Bruce Gaulin.

Cofondateur de l’Ensemble Renouveau, le violoncelliste Simon Desbiens complétera une maîtrise en interprétation dans les prochains mois, à Paris.

Eux qui se sont connus au Conservatoire de Québec, où ils ont tissé des liens étroits, profitent de la pause estivale pour monter une tournée de concerts. L’idée consiste à faire de la musique dans un cadre convivial, tout en récoltant des fonds qui les aident à peaufiner leur formation. À la rentrée, par exemple, Simon Desbiens se dirigera à Paris pour compléter une maîtrise en interprétation amorcée il y a un an, à Amsterdam.

« Le programme qui sera présenté cette semaine témoigne de leur volonté de rejoindre un large public. Ils proposeront l’Alleluia de Mozart, ainsi que des compositions de Brahms et Rachmaninov. Des musiques de film seront aussi offertes, en même temps qu’un air tiré de l’opéra La Bohème et des chansons de Piaf et de Trenet », précise Annie Desbiens.

Tout aussi conviviale que les lieux où l’Ensemble Renouveau fera escale, sa politique en ce qui touche la tarification laisse aux spectateurs le soin de déterminer ce qu’ils sont prêts à donner. À Lac-Kénogami et à Saint-Gédéon, comme ailleurs au Québec, telle est leur philosophie et il faut croire qu’elle donne des résultats intéressants, puisque d’une année à l’autre, le nombre de spectateurs augmente.

Membre de l’Orchestre symphonique de Montréal depuis 26 ans, Denis Bluteau jouera en compagnie des membres de l’Ensemble Renouveau, le 15 août, à l’occasion d’un concert tenu à la chapelle Saint-Cyriac.

« Les musiciens ont joué l’année dernière, au camping L’Évasion, et leur retour est très attendu », fait ainsi remarquer Annie Desbiens. Elle ajoute que dix concerts figurent à leur agenda cet été. Après leur séjour dans la région, ils compléteront la saison en Beauce, de même qu’à Québec, là où tout a commencé pour les membres de l’Ensemble Renouveau.