Claudine Bourdages
Claudine Bourdages

Le Théâtre Palace rouvrira en novembre

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Depuis le temps qu’on en parle, la réouverture du Théâtre Palace Arvida est enfin à portée de main. La résurrection du bâtiment patrimonial surviendra à la fin de novembre, a confirmé Claudine Bourdages, directrice de la programmation et du marketing chez Diffusion Saguenay, lors d’une rencontre de presse tenue mardi.

Rappelons que la salle a été fermée à l’automne 2014. D’abord évalué à 4,8 millions $, le coût des travaux a été revu à la hausse, ce qui a eu pour effet de repousser l’ouverture du chantier. Une entente a finalement été conclue entre les partenaires, Québec acceptant de verser 2,3 millions $, comparativement à 1,6 million $ pour Ottawa et 3 millions $ pour la ville de Saguenay.

Des travaux de maçonnerie ont été réalisés, tandis que la toiture était rafraîchie pour la peine. Rappelons que c’est à cause d’elle que Diffusion Saguenay avait brusquement interrompu ses activités au Théâtre Palace Arvida. On craignait pour la sécurité du public, après avoir constaté qu’elle s’effritait.

Dans un communiqué de presse, le diffuseur affirme que la salle construite en 1927 brillera de mille feux. Les sièges ont été remplacés, mais la liste des améliorations est bien plus longue, ainsi que le découvriront bientôt les citoyens. La programmation est en cours d’élaboration, en effet. Parmi les premiers invités, on note le groupe Kaïn, qui y célébrera son 20e anniversaire.

« Le Palace sera magnifique. Je l’ai visité récemment et je peux vous dire que le cachet, ça se passe encore. Je m’y sens comme chez moi », a souligné Claudine Bourdages, qui a beaucoup fréquenté ce lieu en tant que chanteuse, au sein de la troupe Québec Issime. Elle connaît les airs de la maison, ce qui ne l’a pas empêchée de se perdre dans le sous-sol, qui abritait jadis un vestiaire.