Le groupe québécois Sandveiss est la tête d’affiche du Saguenay Fuzz Fest.

Le rock alternatif célébré au Saguenay Fuzz Fest

Le fameux « son du Lac » a maintenant son festival. Le Saguenay Fuzz Fest célébrera le rock alternatif à l’occasion de sa première édition qui a lieu samedi au CAVÔ de Chicoutimi.

Les amateurs des styles reliés à la musique « fuzz », soit le stoner rock, le rock psychédélique, le grunge ou encore le rock alternatif pourront profiter de la présence de quatre groupes, dont Sandveiss en tête d’affiche, qui se succéderont sur scène, le 2 novembre, de 18h30 à 23h30.

Jeff Ménard, cofondateur et coorganisateur de l’événement, souligne avoir été inspiré par les événements à la programmation underground tels que Le Délüge, festival dédié aux amateurs de punk rock, qui anime la scène culturelle jonquiéroise à l’automne depuis trois ans.

« Dans le domaine du rock alternatif, on trouvait qu’il y avait de la place pour un autre festival ou un microfestival qui était surtout relié au rock alternatif, ou au bon vieux “son du Lac”, comme on l’appelle depuis plusieurs années », explique-t-il, lors d’un entretien téléphonique.

Dans la région, ce son, qui trouve son origine dans les années 1990, est associé à des groupes comme Gros Mené, Galaxie et Les Dales Hawerchuk. « C’est un son qui est particulier et qui puise ses influences dans cette musique-là », ajoute-t-il, en précisant qu’elles se font encore sentir aujourd’hui.

Pygmate, une formation régionale de rock alternatif, est derrière l’organisation du Saguenay Fuzz Fest, qui aura lieu samedi au CAVÔ. Jeff Ménard, chanteur et percussionniste, second ici à partir de la gauche, agit comme porte-parole de l’événement.

Quatre groupes à l’affiche

Jeff Ménard est lui-même membre d’un groupe de rock alternatif régional, Pygmate. La formation de stoner franco, dont il est le chanteur et percussionniste, fait partie des groupes à l’affiche samedi soir. Les quatre membres de la formation sont en fait à l’origine de l’organisation de ce nouveau festival.

Kaustyk, un groupe régional francophone aux accents grunge et punk, sera également de la partie. 5 Against 1, groupe hommage à Pearl Jam, et Sandveiss complètent la programmation.

« Sandveiss est un groupe incroyable et qui est sur une lancée vraiment intéressante, un groupe de Québec qui a certaines racines ici, au Saguenay, étant donné qu’un de leurs musiciens est Saguenéen », ajoute Jeff Ménard. Il s’agira du premier spectacle du groupe depuis le lancement de leur dernier et tout récent album, paru le 11 octobre.

Proximité avec les groupes

Le Saguenay Fuzz Fest mise sur l’ambiance amicale propre à ce genre d’événements, rendue possible grâce à la proximité entre les artistes et le public, une atmosphère que saura bien rendre la scène du CAVÔ, lieu de diffusion dédié à des événements de plus petite envergure et situé au sous-sol du 401, rue Racine.

Cette première édition devait en fait avoir lieu au bar Le Magic Night, mais un imprévu a obligé l’organisation à relocaliser l’événement à quelques jours d’avis.

Les organisateurs espèrent pouvoir remplir la salle du CAVÔ, qui a une capacité de 120 personnes. Les billets sont en vente au coût de 20 $ sur lepointdevente.com ou de 25$ à l’entrée.