Jacques Jacobus est le nom d'artiste que s'était donné Jacques-Alphonse Doucet à l'adolescence. Il se l'est réapproprié dans le cadre d'un projet solo qui le mènera au Sous-Bois de Chicoutimi, jeudi soir.

Le retour de Jacobus ou la vie après Radio Radio

La faillite de DEP a bousculé bien des agendas, comme en témoigne la deuxième remise en marché de l'album Le retour de Jacobus. Premier projet solo de Jacques-Alphonse Doucet, l'un des membres de Radio Radio, cet enregistrement est sorti en mars, officiellement. Des exemplaires ont été acheminés aux médias, mais c'est seulement cette semaine qu'on pourra en trouver chez les disquaires.
ne autre firme a hérité du contrat de distribution, ce qui permet de lancer la tournée avec quelques semaines de retard. Après une apparition à Montréal mercredi, l'adepte du hip-hop se pointera au Sous-Bois de Chicoutimi le 18 mai. Il sera accompagné par un DJ qu'on entendra aussi à la batterie et croit que malgré le contretemps vécu ce printemps, les choses vont s'arranger pour lui.
« J'aurai quand même un été rempli. Je donnerai plusieurs spectacles en solo, en plus des huit qui compléteront la dernière tournée de Radio Radio. Après, le groupe fera une pause, ce qui me permettra de montrer aux gens que je fais autre chose », a raconté Jacques-Alphonse Doucet au cours d'une entrevue téléphonique accordée au Quotidien.
Il savoure la liberté que lui procure son nouveau projet, ce qu'illustre la présence de ses vieux amis Joseph Edgar et Arthur de Comeau sur la chanson B&B. « Quand on est seul, c'est plus facile de faire des collaborations. On n'a pas à tenir compte de l'avis des autres, du fait qu'ils n'aiment pas telle ou telle personne. Ça m'ouvre des portes dans d'autres directions », note l'artiste originaire de la Nouvelle-Écosse.
Dans la même foulée, une autre de ses compositions, Magie contemporaine, fait entendre le magicien Luc Langevin. On pourrait s'en étonner, sauf si on a déjà vu l'auteur de Ma vie c'est un movie exécuter des numéros de cartes dans ses loisirs. « Je fais de la magie et Luc est l'un de mes amis. Après l'avoir rencontré dans un événement, je lui ai demandé de faire l'intro de la chanson et il a accepté. Ça a donné de bons résultats », avance-t-il.
Preuve que la rupture n'est pas consommée avec Radio Radio, son spectacle comprend quelques classiques de cette formation, en plus des pièces rassemblées sur Le retour de Jacobus. « Ce sera la même énergie, la même action qu'avec le groupe, sauf que nous serons deux sur la scène », fait remarquer Jacques-Alphonse Doucet.