Le Quotidien
Marisol Drouin a voulu exprimer son ras-le-bol dans le livre <em>Lola et les filles à vendre.</em>
Marisol Drouin a voulu exprimer son ras-le-bol dans le livre <em>Lola et les filles à vendre.</em>

Le ras-le-bol de Marisol Drouin

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Elles ont le sexe triste, les femmes qui prennent la parole dans le livre Lola et les filles à vendre. Même quand leurs mots sont crus, ces personnages imaginés par Marisol Drouin expriment un désenchantement qui correspond à l’esprit du temps. Qu’elles exercent leur métier dans l’intimité d’une chambre ou devant une caméra, elles sont piégées par un système qui produit plus de richesse que de contentement.