Le Quatuor Saguenay, version 2019.

Le Quatuor Saguenay, toujours aussi populaire

CHRONIQUE / Si vous voulez voir un document intéressant, consultez la liste des concerts que donnera le Quatuor Saguenay dans les prochains mois. Elle montre que ni le passage du temps ni le changement de nom provoqué par la fin de l’aide accordée par Rio Tinto, jadis Alcan, n’ont amoindri sa notoriété. La demande se maintient et pas juste au Québec, un succès qui, bien sûr, rejaillit sur la communauté régionale.

Dimanche, par exemple, les violonistes Marie Bégin et Nathalie Camus, ainsi que le violoncelliste David Ellis et l’altiste Luc Beauchemin, se produiront au Théâtre du Vieux Terrebonne. Ils partageront l’affiche avec l’un des pianistes québécois les plus prisés de sa génération, Charles Richard-Hamelin. Comme ils l’ont fait la semaine précédente à Beloeil, les musiciens interpréteront des oeuvres pour piano seul et pour quatuor, avant de s’attaquer ensemble au Quintette pour piano et cordes de Dvorak.

Ils remettront ça le 24 janvier au Théâtre de la Ville de Longueuil, toujours aux côtés de leur partenaire. Puis, c’est à la Bethel Community Church de Barrie, en Ontario, que le Quatuor Saguenay poursuivra ses fréquentations avec le répertoire classique. Il rejoindra des visages familiers, ceux du Quatuor Lafayette, basé à Détroit, à la faveur d’un concert tenu le 10 mars.

Les quatuors se retrouveront à Toronto le 14 mars, tandis que le 8 juin, le Quatuor Saguenay participera à un concert-bénéfice donné à l’église Saint-François-Xavier de Prévost. Et on ne parle pas des sorties effectuées chez nous, à commencer par celle du 3 mars, au Côté-Cour de Jonquière. Cette fois, les oeuvres classiques cohabiteront avec des farces médiévales, ce qui témoigne de l’ouverture d’esprit de la formation, de son désir de partager son amour de la musique dans une ambiance décrispée.

La programmation de musique de chambre de l’Orchestre symphonique du Saguenay–Lac-Saint-Jean comprendra deux rendez-vous, d’ici à l’été.

Le premier aura lieu le 5 février, alors que le Quatuor Saguenay accueillera le pianiste Stéphane Lemelin à la salle Jacques-Clément du Conservatoire de musique de Saguenay. Ils feront du Félix Leclerc et du François Dompierre, tandis que le 2 avril, le quatuor abordera le répertoire de Janacek et de Dvorak.

Bien des artistes seraient contents de travailler aussi souvent. Or, cette liste n’est pas exhaustive. Et il faut rappeler que les membres du Quatuor Saguenay font également partie de l’Orchestre symphonique du Saguenay–Lac-Saint-Jean, dont le prochain programme (24 janvier) sera rehaussé par la présence de la chanteuse Klô Pelgag. Si vous voulez y assister, cependant, hâtez-vous de réserver, puisque le parterre du Théâtre Banque Nationale affiche complet depuis quelques jours.