Guillaume Lemay-Thivierge affiche un enthousiasme que même les rigueurs de l’hiver ne sauraient altérer. En plus d’être comédien, le voici dans le rôle de producteur, alors qu’il planche sur une pièce de théâtre intitulée Fais-toi une belle vie.

Le projet théâtral de Guillaume Lemay-Thivierge

Il y a deux ans, Guillaume Lemay-Thivierge a sollicité l’avis de plusieurs diffuseurs. Il voulait savoir quel genre de pièce serait susceptible de plaire au public, tout en offrant quelque chose de nouveau. Cette enquête-maison a donné naissance à un projet théâtral épousant les contours d’une comédie, une création ayant pour titre Fais-toi une belle vie.

«Je suis allé à la source et on m’a répondu qu’il existait un marché pour une bonne histoire avec de l’humour. Ça va donner un «feelgood» théâtral», a annoncé le comédien vendredi, lors d’une entrevue réalisée au journal. Il y croit tellement que c’est une nouvelle boîte créée à son image, Atomas Productions, qui portera ce spectacle à la scène.

Le texte est encore en chantier, mais d’ici aux Fêtes, François Chénier livrera une première version que les interprètes se mettront en bouche au début de la prochaine année, sous la supervision du metteur en scène Yves Desgagnés. L’auteur lui-même incarnera l’un des personnages, conjoint d’une femme campée par Sandrine Bisson. Ce couple s’associera à celui que formeront Guillaume Lemay-Thivierge et celle qui partage sa vie depuis quelques années, Émily Bégin, afin d’emménager dans un chalet.

«Les trois autres prennent cette initiative afin d’aider mon personnage à sortir d’un burn-out. Le problème est que la «marde» poigne dès qu’ils se retrouvent ensemble. Des choses brisent. Ils sont pris avec un raton-laveur et la pression du quotidien génère des tensions qu’une adolescente vivant tout près, mais qui se rend au chalet parce que la liaison Internet est meilleure, découvre en même temps que le public», rapporte le comédien et producteur.

Ce rôle sera assumé par une recrue qu’il connaît bien, puisqu’il s’agit de sa fille Charlie Lemay-Thivierge, âgée de 16 ans. Elle brûle de faire du théâtre et suit des formations en attendant de subir son baptême du feu. Les premières représentations seront données en juillet, à Gatineau. Dans la région, deux figurent au programme, soit les 10 et 11 août, au Théâtre Banque Nationale.

«Charlie tenait à faire partie de l’aventure et comme je souhaite la préparer pour la suite, je ne lui accorderai aucun privilège. Je vais la payer le moins cher possible», lance son père en riant. Plus sérieusement, il affirme que ce personnage confrontera les deux couples, remettra en cause certains de leurs choix. Un choc des générations tempéré par les rires qui, espère le producteur, jalonneront cette pièce d’une durée de 90 minutes.

Guillaume Lemay-Thivierge y croit tellement qu’aujourd’hui, il ira à la rencontre du public entre 13h et 14h. On pourra échanger avec lui au centre commercial Place du Royaume, plus précisément au kiosque de Diffusion Saguenay, situé dans le voisinage de l’aire de restauration.