Le président du Prix littéraire Damase-Potvin, Kevin Girard, s’attend à recevoir plusieurs nouvelles émanant des auteurs âgés de 18 ans.

Le Prix Damase-Potvin ouvert aux 18 ans

Deux ans après avoir recalibré ses catégories, histoire de rejoindre un plus grand nombre d’adultes, le Prix littéraire Damase-Potvin apporte une dernière modification en vue de la prochaine édition, dont la présidente d’honneur est l’écrivaine Dany Tremblay. Elle porte sur la catégorie Jeune Adulte qui, désormais, ouvre la porte aux auteurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean âgés de 18 ans.

Officialisée il y a quelques jours, cette modification a pour effet d’intégrer dans cette catégorie les 18-30 ans, de préférence aux 19-30 ans. Elle a été apportée à la suite d’une demande émanant de l’Université du Québec à Chicoutimi, plus spécifiquement du chargé de cours Gabriel Marcoux-Chabot. « Il donne un atelier d’écriture où chaque élève est invité à produire une nouvelle. Or, plusieurs sont âgés de 18 ans », mentionne le président du concours, Kevin Girard.

L’élargissement des cadres permettra à une vingtaine de personnes de faire d’une pierre deux coups. Tout en répondant à des impératifs de nature pédagogique, elles verront leur texte soumis à l’examen du jury et courront la chance de décrocher l’un des trois prix offerts dans leur catégorie (les bourses s’élèvent à 350 $, 250 $ et 150 $).

Bien sûr, elles devront respecter le thème identifié cette année, Artifices, et soumettre leur œuvre d’ici le 9 février, à minuit. « Comme la décision a été prise récemment, les délais sont relativement serrés, reconnaît Kevin Girard. Par contre, il reste quelques semaines et pourquoi pas ? L’opportunité est offerte aux étudiants de l’université, mais pas exclusivement. Si on a 18 ans et qu’on provient du Saguenay-Lac-Saint-Jean, on peut s’inscrire. »

L’année dernière, neuf textes avaient été présentés dans la catégorie 19-30 ans, un nombre qui devrait augmenter pour la peine, anticipe le président. Le cas échéant, il s’agira d’une nouvelle progression, puisqu’elle s’inscrira dans la foulée des bonds enregistrés au cours des deux dernières éditions. Pour la première fois, en effet, on a invité les auteurs âgés de plus de 35 ans à participer. Désormais, ils sont regroupés dans la catégorie Adulte, dont le seuil a été fixé à 31 ans.

« Jusqu’à ce moment, les 35 ans et plus formaient une catégorie orpheline. Aucun des trois prix offerts dans la région, le nôtre, ainsi que Les Courants du Fjord et Jeunes auteurs, à vos crayons !, ne leur offrait la possibilité de compétitionner. C’était d’autant plus regrettable que l’Association professionnelle des écrivains de la Sagamie donne des ateliers destinés aux adultes », fait observer Keven Girard.

Leur inclusion a contribué à la forte récolte enregistrée en 2019, alors qu’une cinquantaine de nouvelles avaient été analysées par les membres du jury. Précisons qu’une troisième catégorie, Écrivain Professionnel, complète les cadres du concours, qui existe depuis 25 ans. La remise des prix se déroulera le 10 avril, dans un lieu qui reste à déterminer.