Le premier volume des mémoires de Barack Obama sortira après l’élection [VIDÉO]

Associated Press
NEW YORK — Le premier volume des mémoires de l’ancien président des États-Unis Barack Obama sortira le 17 novembre, deux semaines après le jour de l’élection américaine. Il s’intitulera A Promised Land et couvrira son ascension rapide et historique à la Maison-Blanche, ainsi que son premier mandat.

La date de publication du deuxième volume n’a pas encore été déterminée.

«J’ai passé ces dernières années à réfléchir à ma présidence et, dans A Promised Land, j’ai essayé de rendre compte honnêtement de ma campagne présidentielle et de mon mandat: les événements clés et les personnes qui l’ont façonnée; ma vision de ce que j’ai bien fait et des erreurs que j’ai faites; et les forces politiques, économiques et culturelles que mon équipe et moi avons dû affronter à l’époque — et avec lesquelles, en tant que nation, nous sommes toujours aux prises», a déclaré M. Obama dans un communiqué, jeudi.

«Dans le livre, j’ai également essayé de donner aux lecteurs une idée du voyage personnel que Michelle et moi avons effectué pendant ces années, avec tous les hauts et les bas incroyables. Et enfin, à un moment où l’Amérique traverse un bouleversement aussi énorme, le livre offre certaines de mes réflexions plus larges sur la façon dont nous pouvons guérir les divisions dans notre pays à l’avenir et faire en sorte que notre démocratie fonctionne pour tout le monde — une tâche qui ne dépendra pas d’un seul président, mais de nous tous en tant que citoyens engagés.»

Le livre de Barack Obama, comme ses précédents, sera publié par Crown.

Le livre de 768 pages sera sans très attendu, autant, ou davantage encore, en raison de la qualité de l’écriture que pour les possibles révélations. M. Obama a été décrit comme étant le président le plus littéraire depuis Abraham Lincoln, et il a déjà écrit deux livres très appréciés et vendus à des millions d’exemplaires: Dreams from My Father et The Audacity of Hope, qui ont tous deux été cités comme ayant été bénéfiques à sa candidature à la présidence et 2008, alors qu’il est devenu le premier président noir des États-Unis.