Louis Tremblay, dont les tableaux sont signés Lois, jouira d’une vitrine exceptionnelle, en fin de semaine. Un peu beaucoup grâce à la chanteuse Martine St-Clair, il participera au Rassemblement des arts, un événement tenu au Complexe Bell de Brossard.
Louis Tremblay, dont les tableaux sont signés Lois, jouira d’une vitrine exceptionnelle, en fin de semaine. Un peu beaucoup grâce à la chanteuse Martine St-Clair, il participera au Rassemblement des arts, un événement tenu au Complexe Bell de Brossard.

Le peintre chicoutimien Louis Tremblay à Brossard grâce à Martine St-Clair

Daniel Côté
Daniel Côté
Le Quotidien
Il y a quelques mois, une artiste connue d’abord en tant que chanteuse, mais qui a développé un goût prononcé pour la peinture, a été attirée par les tableaux du peintre chicoutimien Louis Tremblay. Signées Lois, ses oeuvres ont tellement plu à Martine St-Clair, la dame en question, qu’elle a suggéré au comité organisateur du Rassemblement des arts de Brossard de l’inviter à participer à cet événement.

Chapeautée par 44 Art Ëvents, la troisième édition aura lieu du 18 au 20 septembre, au Complexe Bell de Brossard. Les amateurs de sport savent qu’il s’agit du centre d’entraînement du Canadien de Montréal, mais avec une quarantaine de créateurs regroupés sur la patinoire, la palette de couleurs débordera du bleu, du blanc et du rouge. Après le vernissage VIP tenu vendredi soir, le public aura deux jours pour découvrir leur travail.

«C’est la première fois que je vais dans la cour des grands. Je m’y rendrai sans entretenir d’attentes, mais avec l’intention de rencontrer des collectionneurs d’art et de plancher sur le développement des affaires. Je vais aussi en profiter pour m’entretenir avec Martine St-Clair, qui est la présidente d’honneur. On va discuter à propos de l’art», a raconté Louis Tremblay mardi, lors d’une entrevue accordée au Quotidien.

Le premier contact avec la chanteuse a été initié par le Chicoutimien. Après avoir vu ses oeuvres, il lui a envoyé un «like», sans se douter que ce geste porterait à conséquence. De fil en aiguille, la directrice générale de 44 Art Ëvents, Brigitte Tétrault, a été sensibilisée à sa démarche artistique. Il a été invité à soumettre sa candidature, laquelle a été retenue parmi plus de 1000 propositions.

«J’avais été étonné qu’on me demande de postuler. On m’a répondu que Martine St-Clair avait vu ce que je faisais, tandis que Brigitte Tétrault a dit qu’elle trouvait mes toiles formidables. Comme c’est la première fois que je traverse le Parc avec mes oeuvres, je veux juste mettre le pied dans la porte et profiter de la notoriété dont jouit le symposium», fait remarquer Louis Tremblay.

Bien qu’il affectionne les portraits format géant, son kiosque sera suffisamment vaste pour présenter une vingtaine de tableaux. Plusieurs ont été montrés lors de son exposition solo tenue en juin, à la Galerie 5 de Jonquière. Ils tiendront compagnie à cinq nouvelles créations qui, à compter du 2 octobre, séjourneront au centre commercial Place du Royaume de Chicoutimi. Elles seront alignées autour de la fontaine.

«La première fois que j’ai exposé à cet endroit, l’année passée, j’ai réalisé trois ventes. Comme ce fut un succès, je suis heureux de répéter l’expérience», explique l’artiste. Lui-même relancera la production à l’automne, en vue de sa dernière sortie de l’année. Elle aura lieu à Lac-Mégantic, à la faveur d’une exposition en tandem. Son partenaire sera René Simard, dont le nom d’artiste est Dramis. Comme lui, il est originaire de Lac-à-la-Croix.