La Bibliothèque du Parlement et l’Office national du film se sont associé pour créer une visite virtuelle du Parlement, qui «raconte» l’histoire de l’édifice en réalité virtuelle, ou, à défaut d'équipement adéquat, à 360º. 
La Bibliothèque du Parlement et l’Office national du film se sont associé pour créer une visite virtuelle du Parlement, qui «raconte» l’histoire de l’édifice en réalité virtuelle, ou, à défaut d'équipement adéquat, à 360º. 

Le Parlement canadien s’ouvre aux visites... virtuelles

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Bien que le Parlement canadien soit fermé aux visiteurs pour encore plusieurs années, en raison de rénovations prolongées, on peut désormais visiter l’édifice en réalité virtuelle, via Internet.

Lancé en ligne dans la nuit de mardi à mercredi, le projet L’expérience Parlement (ou Experience Parliament, dans sa version anglaise) permet de visiter à distance ce qui constitue l’un des grands symboles de la démocratie canadienne. 

La Bibliothèque du Parlement a fait appel à l’Office national du film (ONF) afin de «créer une expérience virtuelle magique».

Conçue et développée par le studio montréalais Dpt, sous l'égide du studio interactif de l’ONF, cette visite virtuelle «raconte» l’histoire de l’édifice. Elle s’appuie sur «une approche artistique», tout en utilisant des technologies novatrices d’immersion.

D’une durée de 15 minutes, Parlement : l’expérience virtuelle est l’œuvre d’Émilie F. Grenier, David Drury et Stéphane Poirier.

<em>L’expérience Parlement, </em>dans sa version en réalité virtuelle.

Grâce à cette initiative, le grand public peut découvrir le Parlement de deux façons distinctes: L’expérience en réalité virtuelle et L’expérience en ligne. 

Auxquelles s’ajoutera plus tard une troisième déclinaison: L’expérience en classe


L'Expérience en réalité virtuelle

L’expérience en réalité virtuelle (RV) plonge le spectateur dans un univers complètement immersif, où «les lieux historiques prennent vie». Cette expérience joue sur le photoréalisme, mais aussi sur les couleurs vives et les effets de lumière, en assumant une touche de «réalisme magique».

Cette expérience de réalité virtuelle est aussi offerte en version vidéo 360 sur Oculus, YouTube et Vimeo, et aux appareils mobiles avec casques de RV.

On peut expérimenter la version en RV ici

<em>L’expérience Parlement, </em>dans sa version en réalité virtuelle.

L'Expérience en ligne

La RV a été envisagée comme la plateforme principale pour ce projet, mais pour qui n’aurait pas le matériel nécessaire pour suivre le parcours en réalité virtuelle, une vidéo à 360º permet de se rapprocher de l’expérience.

«L’expérience en ligne», quant à elle accessible à partir de n’importe quel appareil mobile ou ordinateur, propose de son côté un «parcours richement illustré» de la démocratie canadienne.

On peut arpenter l’Édifice du Centre, et parfois entendre des voix du passé qui semblent surgir des murs.

Les choix artistiques sont toutefois les mêmes en ce qui à trait à la musique, la narration et la composition sonore, précisent les concepteurs.

La directrice de création du projet, Émilie F. Grenier, «souhaitait offrir aux utilisateurs en ligne une expérience autonome entièrement différente». foisS’inspirant des livres animés de son enfance, son équipe a créé une version illustrée des lieux.  

L’édifice inclut le Hall de la Confédération, la Chambre des communes, la Bibliothèque du Parlement, le Sénat et l’emblématique Tour de la Paix.

On peut expérimenter la version en ligne ici.

<em>L’expérience Parlement, </em>dans sa version en ligne.

L’expérience en classe

Pour profiter de L’expérience en classe – qui devrait être offert à l’automne 2020 – il faudra s’inscrire sur le site de la Bibliothèque du Parlement, afin d’obtenir une trousse pédagogique. 

Dotée d’équipements de RV pour les élèves et d’outils pour les enseignants, cette trousse permettra aux élèves de visiter le Parlement sans quitter leur classe.

<em>L’expérience Parlement, </em>dans sa version en ligne.